• Accueil
  • Economie
  • Fruits et légumes: Des émissaires de l’Etat allemand en prospection à Abidjan

Fruits et légumes: Des émissaires de l’Etat allemand en prospection à Abidjan

vendredi, 10 mai 2019 07:37

Deux émissaires du gouvernement allemand séjournent à Abidjan dans le cadre de l’exportation de produits ivoiriens, notamment les fruits et légumes, vers l’Allemagne, et partant vers les autres pays européens.

Kathrin Seelig et Karin Wilnauer, les deux émissaires allemands, ont rencontré le 08 mai 2019, à la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-ci), à Abidjan-Plateau, une cinquantaine des patrons d’entreprises du secteur agro-industriel spécialisés notamment dans la production de fruits et légumes.

Pour la circonstance, les membres de la délégation allemande ont expliqué aux opérateurs économiques ivoiriens, les mécanismes et les exigences qu’offre l’Etat allemand aux entreprises exportatrices vers son marché et celui de l’Europe. «Le programme Desk mis en place dans le cadre de l’exportation et de la transformation de produits agricoles constitue une passerelle entre producteurs, transformateurs ivoiriens et importateurs allemands et européens», a détaillé Karin Wilnauer.

L’envoyé du gouvernement allemand a également mis en relief l’opportunité qu’offre le marché ivoirien des fruits et légumes. Car, a-t-il relevé, nombreux sont les pays européens qui pourraient s’approvisionner en produits, absents sur leurs  marchés, mais produits abondement en Côte  d’Ivoire. « Il y a en Côte d’Ivoire des fruits et légumes qui ne sont pas produits en Europe. Ces denrées pourraient intéressées les consommateurs du continent européen», a-t-il fait remarquer.

Bakary Maguiraga, vice-président de la Cci-Ci, a salué ce partenariat gagnant-gagnant entre la Côte d’Ivoire et l’Allemagne, au nom de la chambre consulaire. Tout comme l’opportunité qu’offre le gouvernement allemand qui a dépêché les émissaires en terre ivoirienne pour que soient nouées des opportunités d’affaires. Il a exhorté les entreprises ivoiriennes à saisir cette perche tendue pour décrocher des marchés en Allemagne et sur le continent européen.

MARCEL APPENA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.