• Accueil
  • Economie
  • Financement du complexe agro industriel laitier de Toumodi: L’Etat mobilise les partenaires nationaux et internationaux

Financement du complexe agro industriel laitier de Toumodi: L’Etat mobilise les partenaires nationaux et internationaux

dimanche, 02 juin 2019 19:18
Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre des Ressources animales et halieutiques. Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre des Ressources animales et halieutiques. Crédits: DR

La mise en œuvre du projet, environ 40 milliards de FCfa, devrait permettre de réduire de 10%  la dépendance en lait vis-à-vis de l’extérieur, avec une production de plus de 15000 tonnes la deuxième année et 23 000 à la dixième année.

Au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody, l’heure était, le 29 mai, à la mobilisation des partenaires financiers nationaux et internationaux pour le financement du Complexe agro industriel laitier de Toumodi (Calt). Vu l’intérêt du sujet, des partenaires venus des Pays-Bas mais également d’Israël, ont effectué le déplacement dans la capitale économique ivoirienne pour prendre part à cette rencontre qui était en fait une table ronde.

Coût de ce projet qui s’inscrit dans le cadre d’un Partenariat public-privé (Ppp) : environ 40 milliards de FCfa. C’est dans ce contexte qu’un comité technique de mise en œuvre de contrats Ppp relatifs aux ranches et stations d’élevage a été créé par le ministère des Ressources animales et halieutiques (Mirah).

Ce projet, une fois réalisé, devrait contribuer « à rendre performante notre industrie animale et particulièrement, notre industrie nationale laitière, conformément à la vision du Chef de l’Etat », a expliqué Dr Zoumana Méité Anlyou, directeur de cabinet du ministère des Ressources animales et halieutiques représentant le ministre de tutelle lors des travaux. Le projet de complexe agro industriel laitier de Toumodi « présage de bonnes perspectives en la matière », se veut-il rassurant.

Sa mise en œuvre, en effet, devrait permettre à lui seul, de réduire de 10% la dépendance en lait vis-à-vis de l’extérieur, avec une production de plus de 15000 tonnes la deuxième année et 23 000 tonnes à la dixième année.

Selon des sources proches du dossier, les partenaires ont manifesté un avis très favorable au projet. Bénéficiant du soutien de l’Etat, le Calt devrait également permettre de créer plus de 200 emplois directs et 600 emplois indirects, et constituera un important pôle de développement de la Région du Bélier.

Malgré les importants atouts dont bénéficie la Côte d’Ivoire et les multiples efforts de l’Etat, la production locale laitière et viande ne couvre toujours pas les besoins du pays. En 2016, le pays a produit 32 458 tonnes équivalent en lait ne couvrant que 14,6 % de la consommation nationale. Quant à la production nationale de viande, pour cette même année, elle ne représentait que 35% de la consommation ; ce qui laisse une marge considérable en termes de production de lait et de viande.

La réussite du projet du Complexe agro industriel laitier de Toumodi devrait s’étendre à plusieurs autres initiatives de ce type sur le territoire ivoirien. Lequel dispose de 10 ranches d’une superficie totale de 176 000 hectares, localisés majoritairement dans la zone Centre- Nord -Ouest propice à l’élevage et qui sont sous exploités ou pas du tout par manque d’investissement.

« La réhabilitation et la valorisation desdits ranchs est nécessaire pour qu’ils jouent pleinement leur rôle dans l’accroissement de la production locale et permettent à la Côte d’Ivoire d’atteindre l’autosuffisance en protéine animale et en produits laitiers dans les années à venir », conclut Dr Zoumana Méité Anlyou.

ANOH KOUAO