• Accueil
  • Economie
  • Financement des infrastructures : Adesina insiste sur la contribution des investissements privés

Financement des infrastructures : Adesina insiste sur la contribution des investissements privés

mercredi, 13 septembre 2017 05:43
Financement des infrastructures : Adesina insiste sur la contribution des investissements privés Crédits: DR

Il a souligné la poursuite de la collaboration entre la Bad et Africa 50 pour l’amélioration de l’accès à l’énergie.

Financement des infrastructures : Adesina insiste sur la contribution des investissements privés

Selon le président du groupe de  la Banque africaine de développement (Bad) et du comité de direction d'Africa50, Akinwumi Adesina, les investissements privés peuvent servir à pallier les besoins importants concernant le financement des infrastructures en Afrique. C’était ce 12 septembre, à l’ouverture de la troisième réunion  des actionnaires d’Africa50, présidée par le Chef d’Etat sénégalais Macky Sall.

Dans son intervention, Akinwumi Adesina a indiqué que financer les infrastructures africaines va nécessiter un équilibre entre le financement du développement et un investissement institutionnel sur le long terme capable de réduire rapidement le déficit de financement. D’autant plus que la  problématique d’un déficit prévisionnel de financement de 30-40 milliards Fcfa se pose.

Il a souligné la poursuite de la collaboration entre la Bad et Africa 50 pour l’amélioration de l’accès à l’énergie. Félicitant, de ce fait le Fonds pour la création d'un comité d'investissement « respecté ».

Le président directeur général d’Africa 50 Alan Ebobisse a énuméré trois facteurs qui ont contribué au succès de cette institution. D’abord le soutien indéfectible  de la Bad et des acteurs, ensuite la compétence et l'expérience du personnel du Fonds, enfin la qualité des projets conçus pour impacter sur le développement.

Lors de cette cérémonie d’ouverture, la Guinée et la République démocratique du Congo ont officiellement fait leur entrée comme membres d’Africa 50.

 

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.o

Read 71 times Last modified on mercredi, 13 septembre 2017 06:01