Print this page

Filière cacao Michel Arrion: " La coopération entre la Côte d'Ivoire et le Ghana va dans le sens de nos ambitions "

jeudi, 08 août 2019 18:50
Filière cacao Michel Arrion: " La coopération entre la Côte d'Ivoire et le Ghana va dans le sens de nos ambitions " Crédits: Présidence de Côte d'Ivoire

Le directeur exécutif de l'Icco a été reçu hier, en audience, par le Président de la République au Palais présidentiel.

Le directeur exécutif de l'Organisation internationale du cacao (Icco), Michel Arrion, a dit hier le satisfecit de l'organisation relativement à la coopération entre la Côte d'Ivoire et le Ghana dans le sens de l'amélioration du cours de la matière première dont les deux pays produisent les deux tiers. C'était au sortir d'une audience avec le Président de la République, Alassane Ouattara au Palais présidentiel au Plateau. « Nous ne pouvons que nous réjouir de voir nos membres coopérer et dialoguer entre eux, parce que l'Icco a été créé principalement pour organiser cette coopération. Surtout que ce sont les deux pays qui représentent les deux tiers de la production mondiale qui parlent, c'est toute l'organisation qui parle », a-t-il déclaré.

Michel Arrion a souligné l'opportunité de cette coopération d'autant plus que la question principale, objet de l'entente entre les deux pays, est au cœur des priorités de l'organisation : à savoir les revenus des producteurs. À ce sujet, le directeur exécutif de l'Icco a indiqué : « Cette coopération va dans le bon sens, parce qu'il y a quelques mois, au cours de notre Conseil précédant, nous avons discuté de la stratégie pour les cinq prochaines années et nous avons décidé que la priorité première doit être l'augmentation des revenus des producteurs ». Au dire de Michel Arrion, ces questions ont été abordées à la cour « la visite de courtoisie » rendue au Chef de l'État, en prélude à la rencontre des 22 membres producteurs et 30 consommateurs en septembre prochain. Et à en croire Mr Arrion, la question de l’augmentation des prix sera au centre des échanges, pour faire en sorte que soit pris en compte le différentiel de revenus pour assurer des conditions de vie décentes aux producteurs.

La Fondation Freidrich Naumann veut former les cadres du Rhdp

Par ailleurs, le Président de la République a accordé une seconde audience au directeur Afrique de l'Ouest  de la Fondation Friedrich Naumann, Dr Joachim Holden. Le Dr Holden a fait savoir que les discussions avec le Chef de l’État ont porté sur la possibilité d’organisation d’activités relatives aux idées libérales se rapportant aux libertés individuelles et au libéralisme, notamment à Abidjan et à l’intérieur du pays. « Nous avons eu l’opportunité d’échanger avec le Président de la République sur des possibilités de coopération futures dans le cadre des relations que nous entretenons avec la Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré. Et Dr Joachim Holden de préciser que cette coopération va se faire dans le sens du renforcement des capacités des cadres du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) aux valeurs libérales.

Le directeur Afrique de l'Ouest de la Fondation Friedrich Naumann a souligné que cette formation s’étendra à l’ensemble du territoire, pour permettre à l’ensemble des responsables du parti de disposer des outils de la gouvernance fondée sur les idées libérales.

ABOUBAKAR BAMBA