• Accueil
  • Economie
  • Entrepreneuriat: ‘’Bab’Innov’’, un programme d’appui à l’innovation et aux structures d’accompagnement des startups lancé

Entrepreneuriat: ‘’Bab’Innov’’, un programme d’appui à l’innovation et aux structures d’accompagnement des startups lancé

lundi, 05 août 2019 16:04
Entrepreneuriat: ‘’Bab’Innov’’, un programme d’appui à l’innovation et aux structures d’accompagnement des startups lancé Crédits: DR

En vue de créer un cadre favorable à l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire, la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté vient de lancer un programme d’appui à l’innovation et aux Structures d’accompagnement de l’entrepreneuriat (Sae) des startups.

La présentation officielle de ce projet a eu lieu le 2 août 2019, à Abidjan-Cocody.

Selon Magloire N’dehi, chargé de projet à la Fondation Friedrich Naumann, ce projet vise à accompagner l’Etat dans son ambition de faire de l’entrepreneuriat un pilier essentiel de création de richesses. « Il s’agit d’identifier les principaux acteurs du secteur de l’entrepreneuriat qui sont regroupés en association et qui apportent un service dans la chaîne de l’entrepreneuriat, établir un annuaire des ces acteurs par catégorie (conception du projet ; fiscalisation ; structures de financement) en vue de faciliter l’initiative privée des entrepreneurs. Il regroupe les acteurs étatiques ; les acteurs privés comme les incubateurs; les accélérateurs startups et les fédérations de Pme », a-t-il dit.

« Le projet Bab’Innov part du constat que l’écosystème de l’entrepreneuriat ne fonctionne pas comme il doit être. Il n’y a pas d’interactions entre les différents acteurs, l'absence de valorisation des résultats des innovations. Il s’agit pour la fondation de créer une connexion car l’entrepreneuriat c’est une chaîne depuis l’idée de création, de développement de l’entreprise en passant par la formalisation. Où chaque acteur intervient avec son expertise », ajoute Sophie Konaté, chef du Bureau Abidjan de la fondation.

Selon Dr Joachim Holden, directeur régional Afrique de l’Ouest de la Fondation Friedrich Naumann, c’est dans l’entrepreneuriat que l’homme déploie tout potentiel et son génie créateur. C’est pourquoi toute société de progrès se doit de privilégier la liberté de création des individus. Aussi dira-t-il,  « 77% de la population ivoirienne est jeune et la Côte d’Ivoire comme tous les pays au monde n’échappe pas au défi du chômage. L’Etat à lui tout seul ne saurait le réaliser. L’entrepreneuriat se présente donc comme une solution à la création de richesse qui participe à la redynamisation de l’économie. Ce projet Bab’Innov qui fait suite à plusieurs ateliers initiés en décembre 2018, vise à la mise en place d’un environnement propice à l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire, pendant un délai de 6 mois ».

Pour Michael Grau, ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire, son pays est engagé, depuis longtemps, à la promotion de l’entreprise privée. Aussi, conforme à sa mission de promotion de démocratie, état de droit et de bonne gouvernance, l’Allemagne dispose de plusieurs entreprises en Côte d’Ivoire et s’est engagée à renforcer la capacité des structures ivoiriennes en vue de participer à la formalisation des entreprises privées.

Présente en Côte d’Ivoire depuis 2012, la Fondation Friedrich Naumann fait partie des six (6) fondations politiques allemandes intervenant en Côte d’Ivoire.

EY