• Accueil
  • Economie
  • Entrepreneuriat: 300 millions de F Cfa mobilisés pour les femmes à Port-Bouët

Entrepreneuriat: 300 millions de F Cfa mobilisés pour les femmes à Port-Bouët

lundi, 16 septembre 2019 20:13
Dr Joseph Boguifo, président de la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (Fipme). Dr Joseph Boguifo, président de la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (Fipme). Crédits: DR

La caravane 100.000 femmes entrepreneures en Côte d’Ivoire entre dans sa phase rurale.

A l’issue de la formation qu’elles ont reçue du 27 août au 3 septembre à Port-Bouët, 200 femmes ont reçu leurs diplômes de participation ce lundi 16 septembre, à la maison de l’entreprise dans la commune du Plateau des mains de Fofana Mariam, représentant la Primature.

A cette occasion, Monney Yapi, 5ème adjoint au maire de la commune de Port-Bouët a annoncé que depuis trois (3) mois, un fonds doté de 300 millions de F Cfa a été mis en place dans cette commune balnéaire pour accompagner les femmes dans leurs activités d’entrepreneures. « Utilisez cette formation que vous avez reçue et l’accompagnement qui vous sera apporté pour devenir les milliardaires de demain », a-t-il encouragé.

Quant au Dr Joseph Boguifo, président de la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (Fipme), initiateur de l’évènement à travers la Commission genre femme entrepreneuriat (Cgfe), il a dit sa satisfaction et félicité les femmes devant l’engouement qu’ont suscité les séances de formation. Il a par ailleurs fait savoir qu’en plus d’avoir été formées à créer et à gérer leur propre business, ces femmes bénéficieront d’une grande visibilité dans plus de 80 pays grâce, notamment à la plateforme digitale “Côte d’Ivoire on Business”, leur permettant d’être présentes sur le web avec leurs secteurs d’activités respectifs.

Toute chose que la présidente de la Cgfe, Zékré Bléhon Claudine, ne manquera pas de saluer en indiquant l’importance de former les femmes à entreprendre. Car, dira-t-elle, le développement ne peut se faire sans les femmes. Organisée dans le cadre de la caravane de formation pour l’autonomisation de 100.000 femmes entrepreneures en Côte d’Ivoire, cette formation est prévue pour se dérouler dans l’ensemble des 31 régions du pays.

C’est pourquoi, cette remise de diplômes aux femmes de Port-Bouët fut également l’occasion de lancer la phase zone rurale de cette caravane. Ainsi, après Abidjan, la région du Tonkpi devrait accueillir les équipes du Dr Samuel Mathey dont l’approche “entreprendre à zéro franc” suscite l’intérêt des femmes. Mais, précisant son idée, ce dernier fait savoir que, le concept qu’il développe ne signifie pas qu’on entreprend avec zéro franc en poche. Mais, qu’il s’agit plutôt de mettre sur pied son business sans attendre un quelconque appui extérieur.

A noter que ces 200 femmes ayant reçu leurs diplômes représentent un échantillon des 3500 femmes formées dans la commune de Port-Bouët. Les (3300) autres recevront leurs diplômes lors d’une prochaine cérémonie, disent les organisateurs.

FRANCIS KOUAME