• Accueil
  • Economie
  • Emergence 2020 : Quel impact sur l’immobilier en Côte d’Ivoire ?

Emergence 2020 : Quel impact sur l’immobilier en Côte d’Ivoire ?

samedi, 12 août 2017 20:59
Emergence 2020 : Quel impact sur l’immobilier en Côte d’Ivoire ? Crédits: jumia travel

L’émergence peut parfois dépendre du développement infrastructurel d’une ville ou d’un pays.

Emergence 2020 : Quel impact sur l’immobilier en Côte d’Ivoire ?

La Côte d’Ivoire veut être un pays émergent à l’horizon 2020. Tous les secteurs d’activité du pays sont inévitablement impliqués dans cette dynamique de développement. Le tourisme, levier important de l’économie ivoirienne, s’appuie sur l’immobilier qui constitue l’un de ses piliers. En tant que secteur en perpétuelle mutation, l’immobilier s’adapte à tout vent de développement. Les infrastructures prennent l’image du concept de l’émergence adoptée par le pays.

L’émergence peut parfois dépendre du développement infrastructurel d’une ville ou d’un pays. C’est le cas de la Côte d’Ivoire dont le secteur immobilier évolue de plus en plus avec le nouveau concept de l’émergence.

Bien plus qu’un concept, l’émergence devient pour la Côte d’Ivoire un état d’esprit qui agit sur les idées de constructions des infrastructures dans tout le pays. Les villes de l’intérieur, en particulier les grandes capitales et leurs villes environnantes. Sur les grandes constructions qui font déjà la fierté de la Côte d’Ivoire, viennent s’ajouter d’autres aussi reluisantes que flatteuses.

Les infrastructures qui attirent les touristes

À Yamoussoukro, dans la capitale politique, la Basilique notre Dame de la Paix reste à jamais un monument qui attire la curiosité de tous. Ivoiriens ou non. Touristes ou non. Avec son apparence semblable à celle de la Basilique Saint Pierre de Rome, la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro est l’édifice religieux le plus grand au monde. Inaugurée en 1990, cette merveille immobilière est depuis longtemps la fierté de la Côte d’Ivoire.

La ville d’Abidjan abrite aujourd’hui l’un des plus grands ponts de l’Afrique de l’Ouest. Ouvert en Décembre 2014, le pont Henri Konan Bédié (pont HKB) permet de désengorger les deux premiers : les ponts Houphouët-Boigny et De Gaulle. Le pont HKB illustre à la perfection l’émergence et le développement de la Côte d’Ivoire. Long de 6,7 kilomètres, il relie la Riviera (Cocody) à la commune de Marcory. Deux autres ponts viendront bientôt s’ajouter aux actuels.

Toujours à Abidjan, l’historique Hôtel Ivoire aujourd’hui Hôtel Sofitel Abidjan est une attraction touristique pour les nouveaux arrivants dans la capitale économique ivoirienne. Tout comme la Basilique, l’Hôtel Sofitel d’Abidjan est aussi une fierté immobilière ivoirienne. L’échangeur de la Riviera 2, l’autoroute du nord relooké, l’autoroute reliant la Côte d’Ivoire au Ghana via la route de Bassam, le pont d’Azito, etc. Voici entre autre des infrastructures qui rehaussent l’image infrastructurelle du pays.

La construction de nouvelles infrastructures hôtelières

À l’instar de ses infrastructures ciblées, plusieurs autres aiguisent la curiosité des touristes de passages dans notre pays. C’est le cas désormais des complexes hôteliers qui se construisent dans la ville d’Abidjan grâce à l’investissement de grandes chaînes hôtelières. Selon le rapport 2017 sur le tourisme en Côte d’Ivoire, produit par Jumia Travel, les investissements dans le secteur du tourisme et du voyage ont été estimés à 48 milliards de FCFA (73 millions d’euros) au cours de l’année 2015 soit 1.6% de l’investissement total. De plus, l’Etat ivoirien prévoit le passage de 2043 à 4.000 complexes hôteliers en Côte d’Ivoire d’ici 2020.

Des grands hôtels aux grands espaces ludiques en passant par les opérations immobilières et aux logements sociaux de l’Etat, toute porte à croire que l’émergence de la Côte d’ Ivoire ne peut se faire sans le développement du secteur immobilier. Et l’émergence annoncée à l’horizon 2020 aura forcément un impact considérable sur ledit secteur avec la sortie de terre d’infrastructures aussi belles les unes que les autres.

Source : Jumia Travel

Read 330 times Last modified on samedi, 12 août 2017 22:15