Economie : Le secteur privé américain sollicite la Côte d’Ivoire
  • Accueil
  • Economie
  • Economie : Le secteur privé américain sollicite la Côte d’Ivoire

Economie : Le secteur privé américain sollicite la Côte d’Ivoire

mardi, 23 avril 2013 15:11

Ces résultats ont été possibles grâce à la maîtrise des dépenses avec un déficit budgétaire contenu,  bien que le Gouvernement ait augmenté substantiellement des investissements pour faire face aux besoins de reconstruction de relance économique et surtout  de la lutte contre la pauvreté

Economie : Le secteur privé américain sollicite la Côte d’Ivoire

 

Le Corporate Concil on Africa (CCA), la plus importante organisation du secteur privé américain  invite la Côte d’Ivoire à participer à la journée de promotion de la Côte d’Ivoire qui se tiendra en août-octobre 2013 à Los-Angeles. En marge des réunions du printemps du FMI et de la Banque mondiale, note un communiqué de la Primature.

 

Le Corporate Concil on Africa (CCA) n’a pas manqué d’apprécier des perspectives  et potentialités économiques  de la Côte d’Ivoire. Présentées par la Ministre  auprès du Premier ministre chargée de l’Economie et des Finances, Mme Kaba Nialé.

 

En effet, Kaba Nialé, selon le service de Communication de la Primature, a passé en revue les progrès faits par la Côte d’Ivoire au niveau du taux de croissance qui était de 9,8% en 2012 est passé à 9 % en 2013.

 

Aux dires des propos de la Ministre Kaba Nialé, relayés par le service de communication de la Primature : « Ces résultats ont été possibles grâce à la maîtrise des dépenses avec un déficit budgétaire contenu, bien que le Gouvernement ait augmenté substantiellement des investissements pour faire face aux besoins de reconstruction de relance économique et surtout  de la lutte contre la pauvreté ».

 

En outre la Ministre a expliqué que le taux d’investissement public était passé à 2,8% en 2011- 5,4% en 2012 et devrait atteindre 7,5% en 2013.

 

L’une des appréciations du CCA, c’est aussi la volonté du Gouvernement ivoirien d’accorder une grande place au secteur privé, « l’adoption d’un nouveau code d’investissement, d’un guichet unique de commerce extérieur qui permettra d’améliorer le climat des affaires » indique le communiqué de la primature.

 

Kaba Nialé a, au nom du Gouvernement, accepté l’invitation du secteur privé américain et confirmé la participation  de la Côte d’Ivoire, à travers son bureau de promotion économique.

 

En outre, elle souhaite une coopération entre le secteur privé américain avec celui de la Côte d’Ivoire.

 

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Source : Sce de Communication de la Primature

Lu 1130 fois Dernière modification le mardi, 23 avril 2013 19:14