Economie : "A peine 3% des entreprises ivoiriennes sont certifiées" (DPQN)
  • Accueil
  • Economie
  • Economie : "A peine 3% des entreprises ivoiriennes sont certifiées" (DPQN)

Economie : "A peine 3% des entreprises ivoiriennes sont certifiées" (DPQN)

samedi, 20 avril 2013 09:17

La Côte d’Ivoire a du chemin à parcourir en matière de certification

Economie :  "A peine 3% des entreprises ivoiriennes sont certifiées" (DPQN)

Le directeur de la Promotion de la qualité et de la normalisation (DPQN), Mahama Bamba, a révélé, à l’occasion de la deuxième édition des journées ivoiriennes des entreprises certifiées (JIEC-2013), qu’à peine 3% des entreprises nationales sont certifiées.
 

"La Côte d’Ivoire a du chemin à parcourir en matière de certification", a ajouté M. Bamba qui a exposé sur le  thème central "Certification, gage d’efficacité par la réduction du gaspillage".

 

Le directeur de la DPQN a insisté, face à l’auditoire composé en majorité d’étudiants, sur la nécessité de recourir  à la qualité, "le vœu cher des consommateurs", tout en expliquant que, à travers les deuxièmes JIEC, son service ambitionne de mettre en avant les quelques entreprises certifiées, afin qu’elles "servent de modèle, voire d’inspiration à d’autres entreprises en bénéficiant d’une plate-forme exclusive de promotion".

 

Selon le conférencier, l’objectif visé est de promouvoir la qualité des produits et services dans les entreprises par rapport aux normes nationales et internationales, afin de positionner la Côte d’Ivoire comme une destination commerciale fiable tant pour les consommateurs que pour les investisseurs, les importateurs et les exportateurs, a-t-il ajouté.

 

Soutenu par Joseph-Désiré Biley, président de Côte d’Ivoire normalisation (Codinorm), Ayénon  Achi, expert qualité Uemoa et d’autres intervenants, le DPQN a souligné les avantages liés à la certification.

 

"Les journées ivoiriennes des entreprises certifiées trouvent leur quintessence dans le fait que le développement économique de la  Côte d’Ivoire ne peut se faire sans un accent mis sur la qualité matérialisée par la certification", a conclu Mahama Bamba.

 

La deuxième édition des Journées ivoiriennes des entreprises certifiées s’achève samedi.

 

AIP

Lu 1294 fois Dernière modification le samedi, 20 avril 2013 09:39