• Accueil
  • Economie
  • Duékoué : Des producteurs manifestent contre le blocage de la commercialisation du café

Duékoué : Des producteurs manifestent contre le blocage de la commercialisation du café

mardi, 13 mars 2018 18:42
Duékoué : Des producteurs manifestent contre le blocage de la commercialisation du café Crédits: Saint Tra Bi

Selon lui, les achats du café ont été suspendus en raison d’une surproduction, et le Conseil café cacao (organe de régulation) a évoqué un manque de moyens pour assurer la compensation à travers le fonds de soutien.

Duékoué : Des producteurs manifestent contre le blocage de la commercialisation du café

A l'appel de la coordination régionale du Syndicat national agricole pour le progrès de la Côte d’Ivoire (Synap-CI) de la région du Guémon, une centaine de producteurs de Café s'est rassemblée à la place de la paix de Duékoué le lundi 12 mars 2018 pour protester contre le blocage lié à la commercialisation du café.

''Depuis quelques semaines, la commercialisation du café fixé à 750 Fcfa/kg la campagne en cours, cause d’énormes préjudices aux acteurs notamment les producteurs et coopératives de la région'', a relevé Traoré Youssouf, le coordonnateur régional du Synap-CI.

Selon lui, les achats du café ont été suspendus en raison d’une surproduction, et le Conseil café cacao (organe de régulation) a évoqué un manque de moyens pour assurer la compensation à travers le fonds de soutien.

''Nous appelons le président de la République à faire quelque chose car nous les producteurs nous mourons sans bénéficier des fruits de notre travail agricole », a lancé  Traoré Youssouf. Qui ajoute que la mévente du café met à mal la politique de relance de la caféiculture lancée par le conseil du café-cacao. Il a révélé que plus de 17000 tonnes de café sont stockées dans les magasins des producteurs dans la région.

Poursuivant, le coordonnateur régional du Synap-CI a indiqué que la situation des planteurs de café est très alarmante et nécessite un traitement particulier de la part du président de la République Alassane Ouatara. Une motion de protestation a été remise au cabinet du préfet de région, Sory Sangaré.

''Il s'agissait d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur les conséquences néfastes de la non commercialisation du café dans notre région. Nous demandons au préfet de la transmettre au gouvernement" conclu Traoré Youssouf.

Saint Tra Bi

Read 449 times Last modified on lundi, 19 mars 2018 10:58