• Accueil
  • Economie
  • « Dream Factory » : Les activités du hub public d’innovation au service de l’écosystème entrepreneurial abidjanais lancées

« Dream Factory » : Les activités du hub public d’innovation au service de l’écosystème entrepreneurial abidjanais lancées

lundi, 13 août 2018 17:13

Le Ministre Souleymane Diarrassouba et le Secrétaire d’Etat Félix Anoblé lancent officiellement les activités de Dream Factory, l’Incubateur d’Abidjan

« Dream Factory » : tel est le nom donné à l’Incubateur d’Abidjan dont les activités viennent officiellement d’être lancées, ce jeudi 9 août 2018. La cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs personnalités dont le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME ; le Secrétaire d’Etat en charge de la Promotion des PME, l’Ambassadeur des Pays-Bas en Côte d’Ivoire, la Vice-Présidente de l’Assemblée nationale et le représentant du Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Les membres du Conseil de Surveillance de l’Agence Côte d’Ivoire PME ainsi que des acteurs de l’écosystème de l’entrepreneuriat et de l’innovation ont aussi pris part à la rencontre.

Le Ministre de tutelle a, dans son allocution, mis l’accent sur l’importance de l’Incubateur d’Abidjan. «Selon des statistiques, il est admis que sur une moyenne de dix entreprises créées sans accompagnement, au moins sept cessent d’exister au plus tard à la troisième année de leurs activités. C’est pourquoi, la mise en service de cet Incubateur vient comme une réponse pour encadrer les PME en phase de création et leur permettre de démarrer sur des fondements solides et durables », a-t-il fait savoir.

Dream Factory offrira une diversité de services à l’écosystème entrepreneurial et innovant de Côte d’Ivoire en proposant aux startups et Petites et Moyennes Entreprises (PME) un accompagnement stratégique, opérationnel et financier bâti sur 3 piliers, a expliqué M. Diarrassouba. Il s’agit notamment « de l’incubation qui consiste en la conduite de programmes d’incubation en propre ou d’hébergement de programmes avec des partenaires ; de l’intelligence collective qui permettra l’organisation de rencontres de formations et d’information axées sur les thématiques de l’Innovation et surtout sur les technologies de l’Industrie 4.0 ; et le service aux entreprises qui se traduira par la domiciliation d’entreprises, la location de bureaux, la mutualisation de services d’entreprises ».

Le Ministre Diarrassouba a invité des animateurs de l’écosystème entrepreneurial et innovant à prendre activement part aux activités de l’Incubateur d’Abidjan, conçu pour permettre de murir les projets innovants et de les réaliser dans un cadre proposant des conditions d’accompagnement aux normes internationales. Il a ensuite marqué son accord quant au choix du nom ‘’Dream Factory’’ proposé par le Directeur général de l’Agence CI PME et qui signifie « usine de transformation ou de réalisation des rêves ».

L’entrepreneuriat et l’innovation comptent, à juste titre, parmi les remèdes les plus efficaces pour lutter contre le chômage des jeunes et la pauvreté, a, pour sa part, indiqué dans son discours, le Secrétaire d’Etat en charge de la Promotion des PME. « A travers le lancement officiel des activités de cet incubateur, nous donnons une chance de plus à notre jeunesse pour matérialiser ses rêves en exprimant son ingéniosité. Nous offrons ainsi à notre jeunesse des raisons d’espérer et des moyens d’entreprendre et de s’épanouir, dans ce monde en mutation où l’effet accélérateur de l’innovation est un puissant facteur de création d’emplois », a souligné Félix Anoblé.

Les participants à la cérémonie ont pu suivre deux exposés. L’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas, Robert Van Den Dool, dont le pays occupe la deuxième place au classement mondial de l’innovation en 2018, après la Suisse, a présenté les résultats de l’étude du Projet ‘’Orange Corner’’ qui vise à renforcer l'écosystème de démarrage et construire un pipeline pour les jeunes entrepreneurs ivoiriens. Ce projet envisage, tout en se concentrant sur la phase de pré-démarrage et de démarrage, d’améliorer les infrastructures (Orange Corners), d’aider et de connecter les instituts universitaires ainsi que les instituts gouvernementaux et stimuler la mentalité entrepreneuriale. « La mise en place d’un ‘’Orange Corner’’, en collaboration avec un prestataire de services local, serait une contribution précieuse pour aider davantage de jeunes entrepreneurs ivoiriens à transformer leur business plan en produit ou service validé », a déclaré M. Van Den Dool.

Dream Factory sera un centre d’innovation, de coaching, de rencontres, d’aide au financement innovant et de réseautage, a pour sa part indiqué, dans son exposé, le Directeur général de l’Agence CI PME. « L’Agence Côte d’Ivoire PME travaillera à faire d’Abidjan le pôle d’attraction de tous les talents d’entrepreneurs innovants à travers l’adoption des meilleures pratiques d’affaires internationales afin de bâtir la marque ‘’Digital Abidjan’’ », a ajouté Salimou Bamba.

Pour 2018, l’Agence CI PME envisage d’incuber une trentaine d’entreprise, a-t-il annoncé. Il a présenté l’agenda des prochaines activités de Dream Factory. La première sera le Camp de vacances numériques prévu du 27 août au 7 septembre 2018. « C’est un programme de formation qui vise à vulgariser les technologies de l’information et de la communication auprès des enfants âgés de 8 à 15 ans, dans les domaines de la programmation informatique, l’électronique, la robotique, la modélisation, l’impression 3D, etc. », a fait savoir le DG de l’Agence.

A l’issue de la cérémonie, les différentes personnalités ont visité les locaux de Dream Factory. Le Ministre Souleymane Diarrassouba et le Secrétaire d’Etat, Félix Anoblé ont, ensemble, dévoilé l’enseigne qui se trouve à l’entrée du bâtiment, sous les applaudissements des nombreux invités.

Source : Agencecipeme.ci

 

Read 570 times Last modified on lundi, 13 août 2018 17:27