Douanes: Le RDID apporte son soutien au ministre du Budget

jeudi, 03 juillet 2014 14:36

Une occasion pour ce syndicat créé depuis le 15 novembre 2013 de féliciter le Premier ministre pour l’intérêt qu’il accorde aux régies financières et particulièrement à la douane ivoirienne.

 

 

 

Douanes: Le RDID apporte son soutien au ministre du Budget

Depuis sa nomination à la tête du ministère du Budget, le ministre Abdourahmane Cissé a entrepris une série de  réformes au niveau de la douane en Côte d’Ivoire. Mais, ses  actions ne rencontrent pas l’adhésion de tous.

Mieux, sept (7) syndicats du secteur de la douane regroupé au seindu Collectif des syndicats des douanes de Côte d’Ivoire (Csdci), essaient de saboter le travail du ministre du Budget,  par le biais d’une certaine presse acquise à leur cause.

A quelques heures de la visite du Premier ministre, ministre de  l’Économie, des Finances et du Budget, Daniel Kablan Duncan, dans les régies financières, le Rassemblement des douanes ivoiriennes pour le développement durable (Rdid) était face à la presse, ce jeudi 3 juillet, à Abidjan-Plateau.

Une occasion pour ce syndicat créé depuis le 15 novembre 2013 de féliciter le Premier ministre pour l’intérêt qu’il accorde aux régies financières et particulièrement à la douane ivoirienne.

Le dernier né des neuf (9) syndicats des douanes en Côte d’Ivoire a également saisi l’occasion pour témoigner son soutien au ministre du Budget, Abdourahmane Cissé, pour les nombreuses actions entreprises pour assainir les régies financières et singulièrement les douanes ivoiriennes.

« Tant que le ministre Abdourahmane Cissé  fera sien la lutte contre les dysfonctionnements dans le secteur douanier, à savoir la gabegie, le laxisme, la corruption, le népotisme…, le Rdid continuera de le soutenir et l’encourager dans ce sens », a indiqué Al Hassan Demba, contrôleur des douanes et secrétaire général dudit syndicat.

M. Al Hassan a par ailleurs lancé un vibrant appel à tous les agents de l’administration douanière à se joindre au Rdid pour le combat qui vise l’épanouissement socio-professionnel des acteurs du secteur.

« Une action d’informations et de sensibilisation des actions du Rdid sur l’ensemble du territoire national a débuté depuis le 1er juillet. Elle s'étendra sur une période de trois mois », a-t-il annoncé.


Eugène YAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.