• Accueil
  • Economie
  • Douanes: Le lieutenant Célestin Serey appelle les agents "au sens du devoir et des responsabilités"

Douanes: Le lieutenant Célestin Serey appelle les agents "au sens du devoir et des responsabilités"

samedi, 03 août 2013 16:00

Le secrétaire général du Syconad-ci a, par ailleurs promis de renoncer « aux grèves intempestives » constatées dans la corporation.

Douanes: Le lieutenant Célestin Serey appelle les agents "au sens du devoir et des responsabilités"

A l’assemblée générale du Syndicat de la coordination nationale des agents des douanes de Côte d’Ivoire (Syconad-ci) tenue vendredi à Abidjan, le secrétaire général, Célestin Serey Doh, fait une exhortation à ses collègues.

Reconduit à la tête du Syconad-ci au poste de secrétaire général, Célestin Serey Doh a lancé cet appel à l’ensemble des membres du syndicat : « chers syndicalistes, loin de moi l’idée de vouloir vous réduire au silence, je voudrais simplement en appeler à votre sens du devoir et des responsabilités ».

Le secrétaire général du Syconad-ci a, par ailleurs promis de renoncer « aux grèves intempestives » constatées dans la corporation.

Toutefois, a-t-il assuré, le sens du devoir et de la responsabilité n’empêchera pas le syndicat d’échanger franchement avec la Direction générale. Ce, afin de venir à bout des besoins des douaniers ivoiriens en termes de conditions de vie et de travail. Car, a-t-il rappelé, « nous serons toujours attentifs parce que nous sommes embarqués dans le même navire et avons tous intérêts à ce qu’il arrive à bon port ». 

Félicitant la nouvelle instance dirigeante du Syconad-ci, le directeur général des Douanes, le colonel-major Issa Coulibaly a, à son tour invité les douaniers à travailler pour le bien commun.

Tout en se félicitant de « cet esprit ouvert au dialogue », le colonel-major, Issa Coulibaly a exhorté l’ensemble des douaniers à travailler dans l’intérêt de la collectivité. Après avoir accepté le projet de construction d’un hôpital moderne, digne des douanes, il a invité les uns et les autres à tempérer les prétentions. « Une belle femme ne peut donner que ce qu’elle a ». En d’autres termes, les actions pour le bien-être des douaniers ne sont possibles que dans les limites des ressources disponibles.

Ghislaine ATTA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.