Print this page

Développement durable: L’Ecotaxe bientôt appliquée aux produits électriques et électroniques importés

jeudi, 31 janvier 2019 16:36
Développement durable: L’Ecotaxe bientôt appliquée aux produits électriques et électroniques importés Crédits: DR

Dans le cadre de la gestion des déchets électriques et électroniques, la Société générale de surveillance (Sgs) vient de mettre en place, en accord avec le gouvernement ivoirien, un système automatisé de gestion et du recyclage des équipements  électriques et électroniques dénommée « Sgs Renovo ».

Cette solution devrait aider à la collecte de l’écotaxe sur les produits importés (de première main ou de seconde main) appartenant à une liste prédéfinie. La présentation de cet outil a eu lieu le 24 janvier 2019, à la Primature, à Abidjan-Plateau. « La collecte de cette écotaxe permet à l’autorité en charge de l’environnement de financer partiellement ou dans son intégralité, le programme gouvernemental de recyclage des déchets », explique Moïse Yakan, Sales Manager Africa de Sgs.

Selon lui, l’écotaxe est basée sur la responsabilité élargie «  des producteurs » et du « Pollueur-payeur » acceptée comme norme dans la plupart des politiques de gestion des déchets internationaux.

C’est aussi une réponse efficace à l’épineuse question de la gestion des Déchets des équipements électriques et électroniques (Deee) et autres déchets dangereux. Il s’agit d’une solution totalement intégrée et autofinancée qui fournit au gouvernement l’infrastructure et le support dont il a besoin pour maîtriser et gérer les déchets électroniques. C’est une solution qui est aussi créatrice d’emplois, de richesses et porteuse de nombreuses opportunités pour les industries locales.

Dr Mamadou Fofana, conseiller chargé de l’Environnement et du Développement, représentant le Premier ministre, a indiqué que dans « le cadre de son programme de gestion des équipements électriques et électroniques, l’entreprise Sgs a proposé une solution en vue d’accompagner le gouvernement dans sa quête de solution. Il s’agit de présenter cette solution aux ministères techniques, en vue de recueillir leur avis  avant la mise en œuvre du projet », a-t-il soutenu.

Selon Koffi Jacques, coordinateur du Programme national des déchets, représentant le ministère de l’Environnement et du Développement durable, le gouvernement a engagé des actions en vue d’une gestion des déchets électriques et électroniques, notamment le décret n°2017-217 du 05 avril 2017 portant gestion écologique rationnelle des déchets d’équipements électriques et électroniques. Toutefois, beaucoup reste à faire pour fournir aux populations une qualité de vie.

Sgs est une société d’inspection, de contrôle, d’analyse et de certification reconnue comme une référence mondiale en termes de qualité et d’intégrité. Elle emploie plus de 95 000 collaborateurs et bénéficie d’un réseau de plus de 2400 bureaux et laboratoires qu’elle exploite à travers le monde.

E.Y