• Accueil
  • Economie
  • Des actions de NSIA Banque Côte d’Ivoire saisies : en cause, un différend impliquant l'ancien président ivoirien Houphouët-Boigny

Des actions de NSIA Banque Côte d’Ivoire saisies : en cause, un différend impliquant l'ancien président ivoirien Houphouët-Boigny

samedi, 07 septembre 2019 19:29

Dans le cadre d'une procédure judiciaire qui l'oppose aux survivants d'un client dont elle a hérité à la suite du rachat de la BIAO Côte d'Ivoire, 609 000 actions NSIA Banque Bénin appartenant à NSIA Banque Côte d’Ivoire, et représentant une valeur totale de 6 milliards de francs CFA (9,2 millions d'euros), ont été saisies, pour l'obtention du paiement d'un montant principal de 129 268 132 francs CFA (197 067 euros), sans préjudice des intérêts de droit et des frais de procédure, a-t-on appris de sources proches de cette affaire.

Au départ, une affaire de prêt entre une banque et une personnalité politique

Le litige concerne une demande de remboursement d’une somme de 63,4 millions FCFA, payée à l'époque par erreur, par une personne, dénommée Siaka Berté, à la BIAO CI qui aujourd'hui est devenue NSIA Banque CI. Cette personnalité publique avait obtenu un découvert en compte courant pour 30 millions de francs CFA. Un prêt qui était assorti d'un intérêt de 13% et des commissions, le tout pouvant être capitalisé (intérêts successifs) conformément aux règles du compte courant. L'opération était garantie par une hypothèque sur un des immeubles de l'emprunteur. Lire la suite.