Energie : Un atelier pour valider le PNIASE se tient mercredi
  • Accueil
  • Economie
  • Energie : Un atelier pour valider le PNIASE se tient mercredi

Energie : Un atelier pour valider le PNIASE se tient mercredi

mardi, 14 mai 2013 08:46
Le Ministre des mines et de l'Energie Adama Toungara Le Ministre des mines et de l'Energie Adama Toungara Crédits: Archives

Dans le cadre de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement prévue pour 2015, la Côte d’Ivoire vient d’achever le processus de formulation de son PNIASE, conformément au Livre blanc de la CEDEAO, en vue de permettre au moins à la moitié de la population d’accéder aux services énergétiques modernes

Energie : Un atelier pour valider le PNIASE se tient mercredi

Un atelier pour valider le programme national d’investissement pour l’accès aux services énergétiques en Côte d’ivoire (PNIASE-CI) se tiendra mercredi à Abidjan, à l’initiative du ministère ivoirien des Mines, du Pétrole et de l’Energie et du Comité multisectoriel national pour l’accès aux services énergétiques (CMN-ASE).

Dans le cadre de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement prévue pour 2015, la Côte d’Ivoire vient d’achever le processus de formulation de son PNIASE, conformément au Livre blanc de la CEDEAO, en vue de permettre au moins à la moitié de la population d’accéder aux services énergétiques modernes. Cet objectif a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté au sein de la population, souligne-t-on.

Avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement(PNUD), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et avec le soutien de l’Union européenne, l’atelier de validation du PNIASE-CI va se tenir à l’hôtel du Golf, sis à Abidjan Cocody, sous la présidence effective du ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara.

Cet atelier dont le thème est "Accès à l’énergie durable pour tous" verra également la participation de MM. Luc Grégoire et Bayaornibè Dabiré, respectivement directeur du Bureau Pays PNUD et directeur de l’Energie de la CEDEAO.

Les Etats membres de la CEDEAO ont adopté un Livre blanc régional (LBR), en janvier 2006, sur l’accès aux services énergétiques (ASE) en milieu rural et périurbain pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Les trois résultats, à savoir 100% de la population, soit 325 millions de personnes, ont accès à un service de cuisson moderne, au moins 60% des personnes en milieu rural ont un accès aux services productifs dans les villages et 66% de la population, soit 214 millions de personnes, en milieu périurbain et rural ont accès à l’électricité.

Chaque pays membre a donc mis en place en décembre 2011 un Comité multisectoriel national en vue d’élaborer, au regard du Libre blanc régional, le PNIASE-CI structuré en trois composantes thématiques, à savoir l’accès à l’électricité, l’accès aux combustibles domestiques modernes et l’accès à l’énergie mécanique.

Le coût total du programme est estimé à plus de 174 milliards de FCFA sur la période 2012-2015 avec pour objectifs environ 4,5 millions d’habitants, soit sensiblement 60% de la population rurale et périurbaine, ont accès à l’électricité, un million de ménages, soit près de 75% des ménages ruraux, ont accès à une source moderne de cuisson, 800 centres de santé ruraux, soit près de 70% des centres de santé ruraux, ont accès à un service énergétique moderne, 3.000 établissements scolaires, soit près de 60% des établissements scolaires en milieu rural, ont accès à un service énergétique moderne, 500 cantines scolaires en milieu rural sont dotées en technologies et combustibles modernes de cuisson, près de 940 localités rurales auront accès à l’énergie mécanique par l’installation de systèmes d’adduction en eau potable et de plateformes multifonctionnelles et quelque 100 ha de cultures maraîchères seront exploités de manière rentable en ayant un accès à la force motrice par l’installation de systèmes d’irrigation.

AIP

Lu 940 fois