Électricité: "La capacité de production" n’est pas en cause, selon Kablan Duncan

jeudi, 04 avril 2013 00:00

[04/04/2013. 18h00] Le Premier ministre a soutenu que les problèmes de production et de transformation sont les principales causes des coupures de courant.

Électricité: "La capacité de production" n’est pas en cause, selon Kablan Duncan

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a révélé, ce jeudi 4 avril à Abidjan-Plateau, que les récentes coupures intempestives d’électricité à Abidjan (Côte d’Ivoire) ne sont pas liées à l’épuisement des réserves en électricité; contrairement à ce que pense une majorité de la population.

 

Daniel Kablan Duncan qui s’exprimait dans le cadre d’une conférence de presse, a soutenu que les problèmes de production et de transformation en sont les principales causes.

 

Pour lui,  « ce n’est pas la capacité d’électricité produite qui pose le problème. La première difficulté se situe au niveau du transport de l’énergie ».

 

Le chef du gouvernement a expliqué que le cuivre, matière servant à conduire le courant, est souvent emporté par des individus. « Ces actes de sabotage favorisent les dysfonctionnements actuels », a-t-il insisté.

 

Il a aussi indiqué que les autres causes sont les fraudes, les installations anarchiques et les problèmes de transformation.

 

« Il y a suffisamment d’électricité pour la Côte d’Ivoire. Le pays peut visiblement assurer l’alimentation en électricité sur l’étendue du territoire national et même au-delà des frontières », a indiqué Kablan Duncan.

 

Par ailleurs le Premier ministre a reconnu que pendant les dix années de crise ivoirienne, les investissements dans le secteur de l’électricité ont été négligés.

 

Isabelle Somian