Coopération économique : Le Rwanda attire des investisseurs ivoiriens

mercredi, 30 juillet 2014 13:58
Coopération économique : Le Rwanda attire des investisseurs ivoiriens Crédits: archives

[29-07-2014. 14h00] Selon le représentant de la délégation rwandaise, Hubert Ruzibiza Rutage, le Rwanda a développé le secteur Tic, car, il a été identifié comme étant des infrastructures permettant le développement économique.

 

 

 

Coopération économique: Le Rwanda attire des investisseurs ivoiriens

Dans le cadre d’une mission de promotion, de coopération économique et commerciale, les opérateurs économiques rwandais ont affiché leur volonté d’attirer un grand nombre d’investisseurs ivoiriens à venir investir dans leur pays, dans le domaine des Technologies de l’information et de la communication (Tic).

Cette rencontre dénommée « la journée économique Rwanda-Côte d’Ivoire », a ouvert ses portes, ce mercredi 30 juillet, à Abidjan-Plateau.

Pour le représentant du ministre de la Poste et des Tic, André Appetey, la Côte d’Ivoire qui a un taux de croissance de l’ordre de 10% par an, fait partiedes dix pays les plus en vue en termes de croissance. « Assurément, le Rwanda en tant que  pays sorti de crise,  qui est donné aussi comme modèle pour son développement, peut apprendre auprès notre pays, tout comme la Côte d’Ivoire auprès du Rwanda », a suggéré le directeur de cabinet du ministre de la Poste et des Tic.

Poursuivant, il révèle: « rarement, nous voyons des délégations africaines constituées et structurées nous visiter. Nous pensons que notre prochaine destination sera le Rwanda ». André Appetey a également dit aux hommes d’affaires rwandais que les Tic sont un vivier de croissance, un vecteur de développement. Ce qui permettra de rattraper le retard  et poursuivre la marche vers l’émergence.

Selon le représentant de la délégation rwandaise, Hubert Ruzibiza Rutage, le Rwanda a développé le secteur Tic, car, il a été identifié comme étant des infrastructures permettant le développement économique. « Nous avons pu mettre en place des systèmes permettant une connectivité rapide. Au-delà de cela, nous avons d’autres systèmes incitant à l’investissement privé et aussi à l’exportation de services ». Avant d’ajouter: « nous voulons établir des relations durables dans le domaine des affaires avec la Côte d’Ivoire, à travers la coopération économique et diplomatique. Nous voulons qu’à l’issue de ce forum, un grand nombre d’investisseurs ivoiriens viennent investir au Rwanda ».

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.