DERNIERES DEPÊCHES

DERNIERES DEPÊCHES (8706)

Le traditionnel point de presse du gouvernement s’est tenu, le jeudi 28 novembre 2019 à Ouagadougou.
Le Premier ministre Boris Johnson est apparu lors de l’émission politique dominicale de la BBC, The Andrew Marr Show, ce dimanche. Une interview centrée sur l’attaque à London Bridge vendredi et le problème des libérations conditionnelles des criminels condamnés pour des actes terroristes.
L'ambassadeur de Turquie en France va être convoqué au ministère des Affaires étrangères pour s'expliquer sur les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan. Le président turc n’a pas du tout apprécié les propos d'Emmanuel Macron sur l’offensive récente d'Ankara en Syrie et sur la place de la Turquie au…
En proposant des réductions monstres, le Black Friday, arrivé des États-Unis, est suivi par la majorité des marques françaises. Des centaines d’enseignes ont lancé un mouvement pour promouvoir une consommation plus responsable. Plusieurs associations ont également bloqué des sites du géant américain Amazon.
Les abondantes réserves de gaz découvertes au large du Sénégal serviront à fournir de l'électricité au pays, s'est engagé le ministre sénégalais du Pétrole et des Énergies. Il présentait les projets du Sénégal à Paris, ce jeudi, à l'occasion du Sommet international du gaz et de l'électricité.
La situation est toujours tendue dans la province du Nord-Kivu, à l'est de la RDC, où la population exprime depuis plusieurs jours sa défiance vis-à-vis de la Monusco, la mission des Nations Unies dans le pays. Ce mardi matin, la tension s'est déplacée dans la ville de Butembo, à 54…
Les humanitaires s'inquiètent de la dégradation de la situation des quelque 500 000 personnes déplacées, dans le nord et l'est du pays. En raison de l'insécurité, les humanitaires n'arrivent plus à venir en aide aux populations qui fuient les violences.
Dans un contexte agité sur le continent, de l’Équateur au Chili, la Colombie se mobilise à son tour. Le pays devrait être paralysé ce jeudi 21 novembre par une grève nationale à laquelle appellent tous les syndicats, ainsi que les forces d'opposition.
Des milliers de personnes ont manifesté vendredi à Bamako à l'appel de l'opposition pour soutenir l'armée malienne et réclamé un meilleur équipement militaire au gouvernement, qui a le même jour annoncé la découverte de vingt corps dans le centre du pays.
Page 1 sur 670