• Accueil
  • Economie
  • Conseil international du cacao: deux réunions importantes annoncées en Côte d’Ivoire

Conseil international du cacao: deux réunions importantes annoncées en Côte d’Ivoire

lundi, 07 octobre 2013 08:42
Ally Touré, représentant permanent  de la Côte d'Ivoire auprès des Organisations internationales des produits de base Ally Touré, représentant permanent de la Côte d'Ivoire auprès des Organisations internationales des produits de base Crédits: Archives

La 88ème session du Conseil de l’ICCO a vu la participation de plusieurs pays importateurs et exportateurs de cacao dont le Brésil, le Ghana, la Malaisie, l’Indonésie, la République Dominicaine, l’Equateur, la Suisse, la Russie et les 28 pays membres de l’Union Européenne, pour ne citer que ceux-là.

Conseil international du cacao: deux réunions importantes annoncées en Côte d’Ivoire

L’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) s’est réunie à Londres, en Grande Bretagne, du 23 au 27 septembre 2013, à l’occasion de la 88ème session de son Conseil. A l’issue de cette réunion, l’ICCO a décidé d’honorer la Côte d’Ivoire à travers deux importants rendez-vous qui se tiendront en terre ivoirienne.

En effet, en février 2014, la Côte d’Ivoire abritera un séminaire régional sur les marchés à terme du cacao et la modélisation économétrique du marché cacaoyer, ce qui est de bonne augure pour la création future d’une Bourse des Produits de Base à Abidjan, conformément aux voeux des autorités ivoiriennes. En outre, le Conseil International du Cacao a décidé de tenir sa 91ème session en Côte d’Ivoire, en mars 2015. Il s’agira de la toute première réunion de cette instance intergouvernementale dans notre pays.

La 88ème session du Conseil de l’ICCO a vu la participation de plusieurs pays importateurs et exportateurs de cacao dont le Brésil, le Ghana, la Malaisie, l’Indonésie, la République Dominicaine, l’Equateur, la Suisse, la Russie et les 28 pays membres de l’Union Européenne, pour ne citer que ceux-là.

La Côte d’Ivoire y a pris une part active à travers une délégation composée principalement de Monsieur Nazaire Gougnongbe, Directeur de cabinet du Ministre du Commerce, de l’Artisanat et des PME, Monsieur Aly Touré, Représentant Permanent auprès des Organisations Internationales de Produits de Base, Monsieur Edmond Venance Kodjo, Directeur de la Facilitation des Echanges avec le secteur privé au Ministère du Commerce et Monsieur Assamoi Robert Yapo, Directeur de la Durabilité, des Projets et de la Prospective au Conseil du Café-Cacao.

L’on retiendra de cette rencontre qu’elle a permis de faire le bilan des activités de l’ICCO au cours de l’année cacaoyère 2012/2013 qui s’est achevée le 30 septembre 2013. Ainsi, plusieurs projets ont été réalisés dans le cadre notamment de la lutte contre les nuisibles et pathogènes du cacao, l’amélioration de l’accès aux marchés internationaux, le renforcement de la capacité des pays exportateurs et le suivi des mesures relatives à l’élimination des résidus de pesticides et autres substances nocives pour la consommation du cacao.
Par ailleurs, la tenue de la Première Conférence Mondiale sur le Cacao qui s’est déroulée à Abidjan en novembre 2012, a permis d’accorder une attention particulière à la promotion d’une économie cacaoyère durable. L’examen de cette question se poursuivra lors de la Deuxième Conférence Mondiale sur le Cacao qui se déroulera du 09 au 13 juin 2014, à Amsterdam.

La Côte d’Ivoire qui, faut-il le rappeler, occupe le rang de premier producteur mondial de cacao, continuera de jouer un rôle majeur au sein du Conseil International du Cacao pour les années à venir.

ministères