Conseil des ministres: Le prix du Kg du cacao fixé à 750 FCFA pour la campagne 2013-2014

mercredi, 02 octobre 2013 15:50
Bruno Koné Nabagné, porte-parole du gouvernement ivoirien Bruno Koné Nabagné, porte-parole du gouvernement ivoirien Crédits: D.R

[02-10-2013. 16h00] Le porte-parole du gouvernement, Koné Bruno, a également indiqué que des instructions ont été données au Conseil du café-cacao pour que ce prix soit respecté dans les zones de production.

Conseil des ministres: Le prix du Kg du cacao fixé à 750 FCFA pour la campagne 2013-2014

Le prix de commercialisation bord champ du kilogramme de cacao pour la campagne 2013-2014 a été fixé à 750 francs Cfa, ce mercredi 2 octobre, en conseil des ministres, a indiqué le ministre Koné Bruno, porte-parole du gouvernement. « Il est de 750 francs Cfa, soit 25 francs Cfa de plus que celui de la campagne dernière et 60% du prix international, respectant ainsi la volonté du Chef de l’État d’assurer un prix minimum garanti aux producteurs en vue d’améliorer leurs conditions de vie et de travail. »

Le porte-parole du gouvernement, Koné Bruno, a également indiqué que des instructions ont été données au Conseil du café-cacao pour que ce prix soit respecté dans les zones de production. Parlant de la campagne écoulée, il a révélé que le monde paysan a engrangé 1017 milliards de francs Cfa pour 1.415.000 de tonnes de cacao écoulés.

« La campagne 2013-2014 démarre ce mercredi 02 octobre », a-t-il fait savoir. Selon l’explication du ministre, cette légère hausse du prix du Cacao s’explique par le fait que la demande de chocolat est en hausse après la chute de la consommation de 2009. La reprise de la demande de cacao est remarquable non seulement en Asie, mais aussi en Amérique du Nord et même en Europe.

Le comité de direction et le conseil d’administration du Conseil de régulation, de stabilisation et de développement de la filière Café-Cacao avait indiqué leur satisfaction en avril dernier. C'était lors de la première édition d’une plate-forme d’échanges avec les médias concernant les performances réalisées au profit des producteurs durant la campagne principale de commercialisation (octobre – décembre 2012).

Le gouvernement avait créé par Ordonnance n° 2011-481 du 28 décembre 2011, le Conseil du Café-Cacao avec pour objectif principal de renforcer la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des ressources de la filière, de promouvoir la qualité des produits et surtout d’assurer un prix rémunérateur aux producteurs.



Ouattara Ouakaltio