Centre d’excellence : L’INPHB coopère avec le groupe Citrans, Agro west Africa Abidjan et Agro west industries
  • Accueil
  • Economie
  • Centre d’excellence : L’INPHB coopère avec le groupe Citrans, Agro west Africa Abidjan et Agro west industries

Centre d’excellence : L’INPHB coopère avec le groupe Citrans, Agro west Africa Abidjan et Agro west industries

samedi, 30 juin 2018 00:35
Centre d’excellence : L’INPHB coopère avec le groupe Citrans, Agro west Africa Abidjan et Agro west industries Crédits: DR

Au cours de cette cérémonie d’accord de coopération, le nouvel ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux Etats Unis Haidara Mamadou était présent. Ancien de l’établissement ainsi que l’administrateur général du groupe Citrans Zoumana Bakayoko, ils ont tenu à rendre hommage à l’école qui les a formé et a fait d’eux des personnes influentes. 

Centre d’excellence : L’INPHB coopère avec le groupe Citrans, Agro west Africa Abidjan et Agro west industries

Ce vendredi 29 juin, une signature d’accord de partenariat a eu lieu entre le groupe Citrans, Agro west Africa Abidjan, Agro west industries et l’Institut national polytechnique Houpouet Boigny (Inphb), à l’antenne de cet établissement d à Abidjan Cocody.

Le directeur général de ce pôle d’excellence, N’Guessan Koffi s’est félicité de ce partenariat qui constitue, selon lui, un cadre approprié. Rappelant les différents accords de coopération signés avec des écoles de référence mondiale, celui-ci a indiqué que l’Inphb et ses élèves sont ouverts à toute entreprise qui souhaite émerger.

Le partenariat prend en compte six éléments clés. L’accueil des étudiants de l’Inphb en stage ou pour des visites à Les modalités pratiques du partenariat s’articulent autour de 6 axes majeurs ;La formation des étudiants et du corps enseignant de l’établissement ; La promotion des métiers du transport maritime et lagunaire ; La formation continue des salariés de Citrans, Agro west Africa Abidjan et Agro west industries ;L’assistance, le conseil et l’expertise de l’INP-HB pour proposer des solutions aux équipes techniques des partenaires ; La mise à disposition des installations de l’Inphb pour des activités de Citrans, Agro west Africa Abidjan et Agro west industries (formation, convention, activités socioculturelles et promotionnelles, etc.).

Au cours de cette cérémonie d’accord de coopération, le nouvel ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux Etats Unis Haidara Mamadou était présent. Ancien de l’établissement ainsi que l’administrateur général du groupe Citrans Zoumana Bakayoko, ils ont tenu à rendre hommage à l’école qui les a formé et a fait d’eux des personnes influentes. Pour l’administrateur du groupe Citrans l’Inp-HB doit étendre son pouvoir de rayonnement dans la sous-région « , il faut que l’Inphb , qui fait partie des visions du Président Félix Houphouet Boigny, devienne une réalité pour toute l’Afrique de l’ouest. Et que leurs recherches fassent que les industries aient de la matière et  aussi qu'elles se dotent de chaîne de valeur pour l’écoulement des produits vers la transformation », a-t-il ajouté.

De son avis, face à la problématique de la transformation, qui préoccupe de plus en plus les gouvernants africains, le continent ne doit pas rester les bras croisés, clame-t-il. Ajoutant que les dirigeants africains, à l’instar des puissances occidentales, doivent aussi trouver des mécanismes d’anticipation dans la plupart des secteurs en vue de créer de la valeur ajoutée. Raison de plus, affirme Zoumana Bakayoko, d’aider les jeunes issus de ce centre d’excellence, afin qu’ils soient également des acteurs de la transformation économique, en apportant de la valeur ajoutée , en assurant la sécurité alimentaire. Il a fait savoir son soutien indéfectible au directeur général de l’Inphb, N’guessan Koffi, dans la création des champions nationaux et régionaux et même internationaux. « Il faut que l’Inp-HB investisse dans ses ressources, vous avez un challenge, nous sommes prêts à vous soutenir », s’est il engagé. Dans cet élan de soutien, Zoumana Bakayoko a fait des dons en nature et a octroyé 10 millions de Fcfa à l’établissement, afin qu’il choisisse des jeunes pour développer l’agro-industrie. L’homme d’affaire ivoirien a des projets de développement dans ce domaine, notamment le cajou.

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 545 fois Dernière modification le samedi, 30 juin 2018 09:13