• Accueil
  • Economie
  • Bitumage de voie : Le village d’Akéikoi sort de l’enclavement

Bitumage de voie : Le village d’Akéikoi sort de l’enclavement

vendredi, 10 mai 2013 22:31
Le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, a coupé le ruban symbolique. Le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, a coupé le ruban symbolique. Crédits: Lanciné Bakayoko

La principale voie d’accès au village d’Akéikoi est officiellement ouverte à la circulation.

Un énorme soulagement pour les 46.000 riverains certes, mais surtout  un débouché économique important pour les 140.000 usagers de cet axe stratégique donnant accès aussi à la commune d’Anyama. «Durant 40 ans, sur cette route, les usagers étaient soumis à de rudes épreuves, du fait des secousses des véhicules qui faisaient danser tous les passagers. Des femmes enceintes ont dû accoucher en cours de route, des malades n’ont pu atteindre l’hôpital le plus proche », a rappelé le chef du village,  jeudi, à l’inauguration de la nouvelle route bitumée, se réjouissant de cette réalisation du  Projet d’urgence d’infrastructures urbaines (Puiur). Le tronçon, long de 3 kilomètres, part de la cité universitaire d’Abobo à Akéikoi. Mais des équipements connexes ont également été réalisés, notamment les panneaux de signalisation, le marquage au sol, le réseau de drainage des eaux pluviales, les deux exutoires complémentaires et l’installation de quelques infrastructures de sécurité. Quant à l’entretien, Faustin Abodou a, in situ, annoncé la mise sur pied d’une brigade de salubrité composée de jeunes volontaires et chargée de traquer les vandales qui chercheraient à dégrader l’ouvrage. Selon le ministre des Infrastructures économiques, ces travaux ont été possibles grâce à la disponibilité de la Banque mondiale qui a débloqué 1,2 milliard Fcfa. Patrick Achi a insisté sur le potentiel économique de l’investissement. « Les portes du village sont désormais ouvertes au développement », a renchéri M. Abodou qui a, par ailleurs, plaidé pour le bitumage de trois autres grandes voies et 6 voies annexes, le rechargement de divers axes ainsi que l’extension du réseau électrique couplée à des canalisations d’eau.

L. Bakayoko

 

Read 1115 times Last modified on vendredi, 10 mai 2013 22:32