BAD: Le développement de l'Afrique au coeur du 49e sommet annuel

dimanche, 18 mai 2014 18:00

[18-05-2014. 18h00] Avec une croissance économique qui devait passer, selon les statistiques de la Banque mondiale, de 4,7% en 2013 à 5,2% en 2014, l’Afrique est de plus en plus au cœur d’importants investissements dans les ressources et les infrastructures.

BAD: Le développement de l'Afrique au coeur du 49e sommet annuel

« Les 50 années à venir: L’Afrique que nous voulons ». C’est le thème retenu pour les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (Bad) qui se tiendront du 19 au 24 mai à Kigali (Rwanda).

Avec une croissance économique qui devait passer, selon les statistiques de la Banque mondiale, de 4,7% en 2013  à 5,2% en 2014, l’Afrique est de plus en plus  au cœur d’importants investissements dans les ressources et les infrastructures.

De ce fait, « la croissance a été particulièrement dynamique dans les pays riches en ressources naturelles tels que la Sierra-Leone et la République démocratique du Congo. Elle est restée soutenue en Côte d’Ivoire et a redémarré au Mali du fait d’une plus grande stabilité politique et du rétablissement de la sécurité », indique les institutions de Bretton Wood. Ces résultats ont, cependant, incité le groupe de la Bad à réfléchir, à travers la tenue de ces Assemblées annuelles, sur le futur du continent.

La Côte d’Ivoire sera représentée à cet important rendez-vous par le ministre d’État, ministre du Plan et du Développement, Albert Mabri Toikeusse. En marge de ces assises, il prendra part aux réunions du Fonds africain de développement (Fad), filiale du groupe de la Banque africaine de développement.Dans son agenda, des réunions de haut niveau sur les États fragiles, une réunion du Comité directeur mixte des conseils des gouverneurs, ainsi que plusieurs rendez-vous d’affaires sont prévus.

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.