District d’Abidjan: Mme Ouattara octroie 113 millions de Fcfa à 1100 femmes

dimanche, 12 mai 2013 16:22

[12-05-2013. 16h30] Pour permettre aux femmes de Côte d’Ivoire d’exercer une activité génératrice de revenus afin de se prendre en charge, la première dame, Mme Dominique Ouattara, a mis en place, un fonds dénommé, « fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (Fafci) ».

Appui aux femmes: 113 millions de Fcfa de Mme Ouattara pour 1100 projets dans le district d’Abidjan

La première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, a offert ce samedi 11 mai, des chèques d’une valeur de plus de 113 millions de francs à 1100 femmes issues des dix communes du district d’Abidjan pour développer des activités génératrice de revenus. La cérémonie a eu pour cadre, la mairie d’Abidjan-Abobo.

Pour permettre aux femmes de Côte d’Ivoire d’exercer une activité génératrice de revenus afin de se prendre en charge, la première dame, Mme Dominique Ouattara, a mis en place, un fonds dénommé, « fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (Fafci) ». Les femmes ont reçu chacune entre 50000 et 500000 Fcfa, selon l’importance de l’activité.

Pour Dominique Ouattara, « cette journée est le point de départ d’une vie nouvelle pour beaucoup d’entre vous, et j’en suis extrêmement heureuse », a indiqué la première dame. Et de poursuivre « Pour chacune d’entre vous, le Fafci est une opportunité de soutenir vos familles et d’améliorer vos conditions de vie ».

Selon Dominique Ouattara, le président de la république a décidé vu l’engouement que suscite le Fafci « d’octroyer un milliard de plus, si les femmes remboursent correctement leurs prêts, afin de pouvoir aider un maximum de femmes à être autonomes ».

C’est pourquoi, elle a demandé aux bénéficiaires d’être des exemples pour les autres femmes en remboursant leurs prêts.

La longévité du Fafci, a conclu Dominique Ouattara, dépend de « votre capacité à faire prospérer votre activité et de votre capacité à rembourser vos prêts ».

Mme Touré Mariama, au nom des bénéficiaires, a remercié la donatrice et de la rassurer que tous les prêts seront rembourser afin que d’autres femmes en bénéficient.

Franck YEO

Correspondant communal