Appui au secteur privé : Le comité de pilotage "statue sur le budget et le plan d’action"

samedi, 17 mai 2014 14:00

[17-05-2017  14H00] Le programme d’appui au développement du secteur privé a été mis en place par le gouvernement en 2009. Ce, afin de « soutenir la structuration et l’amélioration des performances des PME/PMI en Côte d’Ivoire ».

Appui au secteur privé : Le comité de pilotage "statue sur le budget et le plan d’action"

« Statuer sur le Plan d’action 2014 du Programme et le budget y afférent. Et aussi arrêter la date de lancement officiel du Programme ». C’est essentiellement l’ordre du jour arrêté
ce vendredi  16 mai, à Abidjan plateau, par le comité de pilotage du programme d’appui au développement secteur privé. Qui tient sa toute première réunion, après la crise postélectorale, présidée par la ministre auprès du premier ministre chargée de l’Economie et des Finances, Kaba Nialé.

Avec un budget de 3.8 milliards de francs CFA financé en grande partie par les ressources nationales, le Programme  vise  à « Appuyer les grappes d’activités sectorielles et/ou transversales,  Appuyer directement les Petites et Moyenne Entreprises et les organisations intermédiaires et à faciliter l’accès au financement des Petites et moyennes entreprises ».

Le programme d’appui au développement du secteur privé a été mis en place par le gouvernement en 2009. Ce, afin de « soutenir la structuration et l’amélioration des performances des PME/PMI en Côte d’Ivoire ».

En outre, le comité de pilotage, lui, a vu le jour  par arrêté du 3 mars 2014. Il comprend  12 membres répartis entre le secteur privé (8 membres) et  le secteur public (4 membres), dont les ministres auprès du Premier ministre chargés de l’Economie et des Finances (Qui assure la présidence), celui chargé du Budget et le ministre du Commerce, de l’Artisanat, de la promotion des Pme (vice-président).

Le centre pour le développement des entreprises (Cde), qui contribue également dans le financement de ce programme qui consiste à améliorer la compétitivité des Pme/Pmi en Côte d’ivoire, assure la gestion. Tandis que la supervision est  l’affaire du comité de pilotage.Fruit de l’accord de Cotonou, le Cde est une institution conjointe du groupe des Etats Acp.

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.