• Accueil
  • Economie
  • Annexe fiscale 2018 : "elle va dans un seul sens", estime le vice président de la Chambre de commerce

Annexe fiscale 2018 : "elle va dans un seul sens", estime le vice président de la Chambre de commerce

vendredi, 12 janvier 2018 08:44
Annexe fiscale 2018 : "elle va dans un seul sens", estime le vice président de la Chambre de commerce Crédits: DR

Pour le directeur général du cabinet Deloitte, Marc Wabi, une des alternatives pour réduire cette pression au niveau des entreprises et d’élargir l’assiette fiscale et  lutter contre la fraude

Annexe fiscale 2018 : « elle va dans un seul sens », estime le vice président de la Chambre de commerce

« Pour l’annexe fiscale 2018, aucune des sept propositions faites par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire n’a été prise en compte », a déploré, le jeudi 11 janvier, le premier vice président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-CI), Parfait Kouassi. Ce, lors de la présentation de l'Annexe fiscale 2018 par le cabinet Deloitte, à Abidjan-Plateau.

Pour Parfait Kouassi, avec cette pression fiscale, les entreprises n’auront d’autres choix que d’opter pour l’informel à défaut de mettre la clé sous le paillasson. D’autant plus que, explique Marc Wabi du cabinet Deloitte, l’Etat veut faire passer cette pression fiscale à 20% en 2019,  contre 15,6% en 2016. Une situation défavorable, selon lui, pour l'émergence des entreprises.

Selon le vice président de la Cci-ci, cette annexe fiscale 2018 est "une annexe allant dans un seul sens’’. Pourtant son institution avait été sollicitée lors de son élaboration.

Pour le directeur général du cabinet Deloitte, Marc Wabi, une des alternatives pour réduire cette pression au niveau des entreprises est d’élargir l’assiette fiscale et  lutter contre la fraude… afin que les entreprises soient plus compétitives rentables.

"L’annexe fiscale 2018 comporte 42 dispositions dont 36 articles à impact significatif sur l’économie. Elle institue une taxe sur les transferts d’argent, applicable à tous les transferts d’argent réalisés par les opérateurs de téléphonie mobile et par les fournisseurs locaux de réseaux de transfert de fonds ou leurs intermédiaires, au taux de 0,5%. Cette annexe prévoit  prévoit un aménagement de l’Impôt Minimum Forfaitaire (IMF). L’annexe fiscale 2018 étend la liste des produits soumis à un droit d’accise en Côte d’Ivoire aux produits tels que les marbres, les véhicules de tourisme dont la puissance est supérieure ou égale à 13 chevaux...".

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 388 times Last modified on vendredi, 12 janvier 2018 22:40