Amélioration de l’image des Pme: Un label "qualité et d’éthique" mis sur pied

mercredi, 06 août 2014 10:58

[06-08-2014. 11h00] Selon Joseph Amissah, ce label va contribuer à améliorer la qualité des services des Pme, les repositionner dans la relance de l’économie nationale puis résoudre les difficultés auxquelles elles sont confrontées.

Amélioration de l’image des Pme: Un label "qualité et d’éthique" mis sur pied

Les Petites et moyennes entreprises (Pme) exerçant sur le territoire national ivoirien sont invitées à s’approprier le label « qualité et éthique » proposé par le Mouvement des Pme (Mpme). Ce, en vue de « se construire une image d’entreprises modernes, structurées, organisées, crédibles, performantes et fiables ». Tel est l’appel lancé, le mardi 5 août, à Abidjan-Plateau, par Joseph Amissah, président du Mpme lors du lancement officiel de ce nouveau programme de normalisation.

Selon Joseph Amissah, ce label va contribuer à améliorer la qualité des services des Pme, les  repositionner dans la relance de l’économie nationale puis résoudre les difficultés auxquelles elles sont confrontées. Notamment, l’inadaptation de la fiscalité locale et peu incitative, le déficit d’image, les compétences locales  insuffisantes ou mal utilisées particulièrement en gestion et en management d’entreprise, l’accès aux marchés nationaux et internationaux, etc.

Le patron des Pme en Côte d’Ivoire a également précisé que ce nouveau label qui répond aux standards internationaux de normalisation, sera géré par Côte d’Ivoire normalisation (Codinorm), à travers son bureau norme audit.Soulignant l’importance des Pme dans la création de richesses locales et de la croissance du Produit intérieur brut (Pib) d’après des études, il a traduit toute la détermination du Mpme à œuvrer pour le renforcement de ce tissu économique. Et cela, en vue de prendre le ‘’train’’ de l’émergence de la Côte d’Ivoire annoncé pour 2020.

Mme Doukouré Aïssata, représentant le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, Jean-Louis Billon, a salué la mise sur pied de cette nouvelle norme qui va créer un environnement de confiance des Pme auprès des bailleurs de fonds. Elle a assuré le soutien du ministère à cette initiative qui va « repositionner les Pme sur l’échiquier économique, d’autant que la qualité est le maître-mot dans les marchés modernes ».

Pour le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), Jean Kacou Diagou, ce label « qualité et éthique » va rendre dynamique les Pme, en vue de bénéficier d’accompagnements et diffuser la croissance dans toute la Côte d’Ivoire.

Narcisse Angan
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.