Agriculture : Randgold va développer un projet au profit des populations
  • Accueil
  • Economie
  • Agriculture : Randgold va développer un projet au profit des populations

Agriculture : Randgold va développer un projet au profit des populations

lundi, 22 avril 2013 12:59
Selon M. Bristow, Randgold a réalisé une retenue d’eau et va appuyer les populations afin de mettre en œuvre des activités agricoles. Selon M. Bristow, Randgold a réalisé une retenue d’eau et va appuyer les populations afin de mettre en œuvre des activités agricoles. Crédits: Archives

Le directeur général de Randgold Ressources a affirmé que la mine d’Or de Tongon représente le plus grand investissement dans l’industrie minière en Côte d’Ivoire avec un investissement de 400 millions de dollars ...

 

Agriculture : Randgold va développer un projet au profit des populations

La société africaine d’exploration et d’exploitation minière, Randgold Resources, va développer un projet agricole au profit des populations riveraines a révélé samedi, le directeur général de la nouvelle mine d’Or de Randgold Resources dans la localité de Tongon, Mark Bristow.

Selon M. Bristow, Randgold a réalisé une retenue d’eau et va appuyer les populations afin de mettre en œuvre des activités agricoles.

Il a également assuré que la présence de Randgold a eu un impact positif dans la région. Notamment la construction des infrastructures, la réalisation de 200 km de route et la création de 1.800 emplois dont 76% des effectifs de l’exploitation proviennent des villages environnants.

Ce sont 50 millions fcfa qui sont investis chaque mois pour les entrepreneurs locaux, la sous-traitance, les importations, le transport des conteneurs qui bénéficient à l’économie ivoirienne, a-t-il souligné.

Le directeur général de Randgold Ressources a affirmé que la mine d’Or de Tongon représente le plus grand investissement dans l’industrie minière en Côte d’Ivoire avec un investissement de 400 millions de dollars, représentant environ 160 milliards de FCFA pour une réserve d’or estimée à 90 tonnes en 10 ans.

Mark Bristow qui présentait le bilan au premier trimestre 2013 des activités de la mine d’or de Tongon, a indiqué avoir produit 7,8 tonnes d’or en 2011, première année de production contre 6,58 tonnes en 2012.

Il a annoncé un investissement de 30 millions de dollars, soit 15 milliards de FCFA, pour améliorer les équipements et les techniques de récupération afin de réduire le coût de production, en raison de la baisse de la teneur des réserves.

La baisse enregistrée en 2012, selon le directeur général de Randgold, est liée à une série de problèmes opérationnels, notamment la sous-performance de l’extraction de la fosse, les fréquentes coupures sur le réseau électrique occasionnant des arrêts de l’usine de même que l’incendie dans les circuits de broyage.

M. Bristow a assuré cependant que l’usine a été remise en pleine production vers la fin janvier et que les problèmes d’énergie et de récupération sont en cours de résolution.

Il a souligné que Randgold Resources qui explore à ce jour cinq permis (Niellé, Boundiali, Mankono, Kouassi-Datékro, Dabakala) entend investir 60 millions de dollars dans l’exploration, soit 30 milliards de FCFA.

Mark Bristow a, par ailleurs, appelé le Gouvernement ivoirien à ouvrir le débat sur la révision du code minier qu’il a jugé « attractif » mais qui peut être amélioré en vue de prendre en compte les questions de l’environnement et de la responsabilité sociétale.

 

La mine d’or de Tongon est située à Niellé, au nord de la Côte d’Ivoire, à 55 km au sud de la frontière avec le Mali. La société des mines de Tongon est détenue à 89% par Randgold Resources, 10% par l’Etat ivoirien et 1% par une entreprise locale.

AIP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu 1502 fois Dernière modification le lundi, 22 avril 2013 15:47