• Accueil
  • Economie
  • Afreximbank : Les Assemblée générales annuelles 2018 s’ouvrent ce mercredi 11 juillet

Afreximbank : Les Assemblée générales annuelles 2018 s’ouvrent ce mercredi 11 juillet

mardi, 10 juillet 2018 20:49
Afreximbank : Les Assemblée générales annuelles 2018 s’ouvrent ce mercredi 11 juillet Crédits: Archives

Une soixantaine de pays et 2500 participants sont attendus dans le somptueux Transcorp Hilton d’Abuja (Nigeria). Au nombre des illustres l’on peut citer le Président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari, la ministre des Finances du Nigeria Kemi Adeosun, le président d’Afreximbank et d’autres personnes influentes du monde des finances et du développement économique de leur pays respectif.


Afreximbank : Les Assemblée générales annuelles 2018 s’ouvrent ce mercredi 11 juillet

La Banque africaine d’import export (Afreximbank) organise du 11 au 14 juillet ses assemblées générales annuelles, à Abuja. Cet évènement coïncide avec la célébration des noces d’argent de la banque qui a maintenant 25 ans.

Ce 1/4 de siècle d’existence, Dr Benedict Oramah (président de la banque) et son équipe veulent le célébrer et tirer les leçons pour améliorer dans les années à venir la mission de promotion du commerce intra-africain. D’où le thème : « Célébrons le passé pour façonner l’avenir ».

Une soixantaine de pays et 2500 participants sont attendus dans le somptueux Transcorp Hilton d’Abuja (Nigeria). Au nombre des illustres l’on peut citer le Président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari, la ministre des Finances du Nigeria Kemi Adeosun, le président d’Afreximbank et d’autres personnes influentes du monde des finances et du développement économique de leur pays respectif.

Afreximbank à l’épreuve du protectionnisme

Institution multilatérale panafricaine financière dédiée au financement et à la promotion du commerce intra- et extra-africain, Afreximbank a aujourd’hui de la cote. Elle est notée  triple B  chez Fitch et Baa2 chez Moodys. Ce qui montre sa solidité et son efficacité dans la promotion du commerce intra africain, en dépit du taux insuffisant du commerce sur le continent (14%) comparativement aux commerces entre pays européens ou entre pays asiatiques.

Malgré les mesures protectionnistes observées par le G20 (restriction sur 19 produits commerciaux), Afreximbank a multiplié les actions de facilitation du commerce (financement, formation, assistance technique etc). Et le  commerce intra-africain a légèrement augmenté. De 8,6% en 2015, il a connu une hausse de 0,6% en 2016 pour atteindre  156,94 milliards $ US.

L’institution panafricaine a  approuvé près de 20500 milliards Fcfa (41 milliards dollars) de facilités de crédit aux entreprises africaines. Pour ratisser large et capter même des investisseurs autres qu’africains, elle a lancé un plan quinquennal pour un montant de 90 milliards dollars.  Nommé « Impact 2021 », ce plan va soutenir le commerce en Afrique jusqu’en 2021. « Impact 2021 » s’appuie sur quatre piliers : Le commerce Intra-Africain; L’industrialisation et développement des exportations; Leadership dans le Financement du Commerce et la solidité et performance financières.

L’intervention de la Banque africaine d’import export en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est le troisième pays africain à abriter une succursale d’Afreximbank après Harare (Zimbabwé) et Abuja (Nigeria). Ce bureau qui couvre l’Afrique de l’ouest francophone a été implanté sur la base de certains critères. Entre autres la stabilité politique, économique et financière, la sécurité, les facteurs opérationnels etc. La banque a déjà apporté aux entreprises ivoiriennes une assistance de 1000 milliards Fcfa pour leur permettre d’accroître la compétitivité.

Dans le cadre de la restauration des capacités des entreprises exportatrices après la crise et du programme national de restructuration et de mise à niveau des entreprises une enveloppe de 250 milliards Fcfa avait été décaissée en 2014 par l’institution. Qui avait aussi révélé, lors de l’accord de siège un accompagnement de 1250 milliards pour soutenir la croissance économique en Côte d’Ivoire.

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 378 times Last modified on mardi, 10 juillet 2018 22:47