Imprimer cette page

Afreximbank: Benedict Oramah et Jean Louis Ekra procèdent au lancement d’une plateforme de Due Diligence

jeudi, 12 juillet 2018 21:03
Afreximbank: Benedict Oramah et Jean Louis Ekra procèdent au lancement d’une plateforme de Due Diligence Crédits: DR

Ce nouvel instrument  vise à permettre aux banques et autres institutions financières, et aux pouvoirs publics de voir comment fonctionne l’environnement des affaires.

Afreximbank: Benedict Oramah et Jean Louis Ekra procèdent au lancement d’une plateforme  de Due Diligence

En marge des Assemblées générales 2018 de la Banque africaine d’import export (Afreximbank), l’Ivoirien Jean Louis Ekra ex-président de l’institution et son successeur Dr Benedict Oramah ont officiellement présenté ce jeudi 12 juillet, à Abuja (Nigeria) un nouvel outil technologique pour mieux assurer la Due Diligence.

Nommée "Mansa", cette plateforme tire son nom de Mansa Musa, puissant dirigeant de l’empire malien de l’Afrique de l’Ouest au 14e siècle, qui a donné plus de place à l’Afrique dans le monde et a développé le commerce en Afrique en faisant de Tombouctou le centre des affaires. On pense qu’il est le seul à avoir contrôlé la circulation de l’or entre l’Afrique et les pays méditerranéens.

Ce nouvel instrument vise à permettre aux banques et autres institutions financières, et aux pouvoirs publics de voir comment fonctionne l’environnement des affaires. « Nous avons fait aboutir ce projet qui est une base de donnée vivante et interactive », s’est réjoui Dr Benedict Oramah. Pour lui, "Mansa" va avoir un impact financier. Il crée des opportunités pour l’Afrique et pour ceux qui veulent s’engager dans les affaires. En clair, soutient-il, c’est un projet futuriste. « Si vous êtes une banque et vous souhaitez avoir les informations sur un client, cette plateforme vous permettra de vous rassurer en matière des obligations de vigilance », explique le président d’Afreximbank.

« Je suis très ravi de l’aboutissement de ce projet. Nous avons voulu à l’époque avoir une certaine idée sur un certain nombre de développement autour de la banque. Et nous avons jugé important de mettre en place cette plateforme. Preuve que la continuité dans les affaires est réelle à Afreximbank », a indiqué Jean Louis Ekra.

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 877 fois Dernière modification le mardi, 17 juillet 2018 22:10