• Accueil
  • Economie
  • Abattoir moderne de Port-Bouët/Baba Coulibaly Nicolas: "Non le district d’Abidjan n’a augmenté aucun frais sur l'abattage"

Abattoir moderne de Port-Bouët/Baba Coulibaly Nicolas: "Non le district d’Abidjan n’a augmenté aucun frais sur l'abattage"

samedi, 25 mai 2019 23:21

"Expliquez moi, en quoi est ce que le District d’Abidjan a-t-il augmenté de 700% les frais liés à l’abattage ?"

"Non le district d’Abidjan n’a augmenté aucun frais sur l'abattage", a indiqué Baba Coulibaly Nicolas, directeur de la communication du District d'Abidjan. Et cela suite aux rumeurs relatives à l'augmentation des frais d'abattage des bêtes.

Dans un entretien qu'il a accordé à un confrère de la place, vendredi, M. Coulibaly explique qu'auparavant, pour un boeuf abattu c'était entre 20.750 et 25.000 voire 30.000/ bête qui devait être déboursé.


Sur ce montant, dira-t-il, le District ne prélève que 3000 Fcfa par bête abattue. Le montant restant reparti entre les acteurs qui procèdent au pre-depouillage, à l'éviscération des abats blancs et rouges, à la vidange et au lavage des intestins...


Poursuivant, il a souligné qu'avec la nouvelle salle d'abattage ultra moderne acquise dans le cadre d'un partenariat public privé, les différentes tâches-citées plus haut seront exécutées sur place dans la salle d'abattage. "Ces frais seront donc reversés à l'entreprise qui a investi 18,5 milliards de FCfa. Et de relever: "Au lieu donc de payer entre 20.750 et 30.000 Fcfa, le coût est fixé à 22.000 Fcfa pour tenir compte du programme social du gouvernement".


Sur les 22.000 Fcfa, le District percevra toujours ses 3.000 et les 19.000 Fcfa seront reversés l'opérateur qui a investi. Et à M. Coulibaly de s'interroger: "Expliquez moi, en quoi est ce que le District d’Abidjan a t il augmenté de 700% les frais liés à l’abattage ?"


Salif D. CHEICKNA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.