"Ahmadou Kourouma a porté haut l’étendard de notre pays donc honneur doit être rendu à cet illustre fils de la Côte d’Ivoire. Ses œuvres sont en bonne place dans les établissements et contribuent à la formation des élèves", a-t-il signifié en soulignant que la nation lui est reconnaissante.
Ce festival entend également favoriser le rapprochement des peuples et l’intégration culturelle.
Le Président directeur général (Pdg) de Fraternité Matin du 17 novembre 1993 au 19 janvier 1994, explique dans le cadre des 50 ans de ce groupe, son expérience qui a permis de maintenir l’outil de production et préserver les emplois à un moment où les Grands Travaux préconisaient un licenciement…
Le vice-président de l’Ascad, Aïdara Daouda, n’a pas manqué d’exprimer la peine de leur académie et qui selon lui leur "motif de consolation c’est Amadou Kourouma". Il a aussi salué le talent de cet écrivain qui "a fixé les images fortes de la culture africaine".
[13-11-2014. 16h00] La célébration de cette première journée vise à sensibiliser à l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes et promouvoir la participation du public et le droit des citoyens à s’exprimer sur diverses questions de la société.
Aussi, dans la perspective de relance du secteur de la mode et du textile-habillement, le groupe entend-il lutter contre la contrefaçon en se rapprochant des férus de l’originalité en ouvrant plusieurs enseignes.
Une cérémonie d’hommage littéraire et scientifique sera organisée le jeudi 13 novembre parl'Académie des sciences, des cultures, des arts d'Afrique et des diasporas africaines (Ascad). La levée du corps aura lieu vendredi suivi de l’inhumation à Williamsville (Abidjan).
« Blaise Compaoré a eu la grandeur d’esprit de partir et de donner une nouvelle voie, la voie de la liberté au Burkina Faso », a-t-il soutenu. Avant d’interpeller dans un langage direct l’opinion publique internationale sur la période de transition. «Pour que la transition fonctionne, il faut un profil…
En plus la « lauréate du Prix ivoire 2014 prendra part d’office à la cérémonie de remise du Prix Ahmadou Kouurouma qui est décerné à l’occasion du salon international du livre et de la presse de Genève », a indiqué Isabelle Kassi Fofana, président d’Akwaba Culture.