La directrice de l’école nationale des Beaux-arts d’Abidjan (Enba), Mathilde Moro, de nombreux collectionneurs, d’éminentes personnalités du monde de l’art en Côte d’Ivoire parmi lesquelles Wêrê-wêrê Liking étaient présents pour témoigner leur reconnaissance à Jacob Bleu.
Prenant la parole, à cette occasion, le directeur général Venance Konan a indiqué: « on a traversé des moments difficiles, les femmes ont tenu avec nous. Bravo à vous. Je vous dis merci et bonne fête des mères à toutes. »
Djéka Kouadio Jean Baptiste Arsène, Kouamé Kouassi Ange Wilfried, Konan N'Guessan Fabrice, Koffi Kobenan, Aka Kouamé Martin, Igor Romaric... figurent parmi les artistes dont les oeuvres seront présentées au public londonien.
L'objectif est de toucher la population qui a été la principale victime de ces atrocités, de consolider la cohésionsociale, de privilégier les débats afin d’amener tout le monde à comprendre l'importance de la paix.
Ainsi le jury présidé par la Néo-Zélandaise Jane Campion a décerné la Palme d’or à « Winter Sleep » du Turc Nuri Bilge Ceylan.
Selon lui, « Le Basquiat » est également un espace de soutien aux initiatives culturelles qui entend créer la proximité avec le public.
Elle a relevé que le Burida a acquis un savoir-faire, s’est doté d’outils de répartition et maîtrise mieux désormais, la question de la sécurisation des redevances de droits d’exécution publique.
Le groupe compte, aujourd’hui, seize disques d'or et trois de platine.
Le public est invité à venir découvrir gratuitement cette toute nouvelle esthétique dans le domaine du balafon en Afrique. Voir sur scène balafonistes et percussionnistes jouer des pièces traditionnelles et modernes, aussi bien, en solo qu’en compositions orchestrées.