Pour le président du Cnp, « à l’intérieur de la convention, il y a encore beaucoup de possibilités. Il ne faut pas oublier que le salaire est un contrat entre un employeur et un employé ».
Il avoue ne pas savoir changer une ampoule mais être capable de maîtriser n'importe quel instrument en deux heures. Bona est béni des dieux! Autodidacte, intuitif. Son nouveau projet "Bonafied", (un jeu de mots avec le terme anglais bonafied : authentique) est parti comme ça, d'une impulsion : "J'étais invité…
La dernière prestation du festival de jazz, version réalisée en éburnie, a eu lieu, samedi soir, au Palais des congrès de l’hôtel Ivoire Sofitel d’Abidjan.
Pour le nouveau directeur général, l'heure est à la mobilisation pour réussir le passage au numérique et surtout affronter sereinement la libéralisation de l'espace audiovisuel.
"Le pavillon Côte d’Ivoire dira que la reconstruction en cours est soucieuse de conjuguer la confiance des investisseurs économiques avec la volonté politique des autorités et l’esprit de créativité des hommes de culture", écrit la Grande Chancelière de l’ordre national, Henriette Dagri Diabaté. Cette participation est placée sous sa présidence.
La Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) prend acte de la nomination de M. Ahmadou Bakayoko, en qualité de nouveau directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), et lui assure de son soutien.
Situé à la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, le nouveau centre offre des informations pratiques aux commerçants là où ils en ont le plus besoin notamment le poste frontière.
La vie du grand écrivain et poète avait été marquée par des relations difficiles avec les responsables politiques de son pays. En 2011, il avait notamment refusé pour la seconde fois d’être décoré par les autorités nigérianes. Le président Goodluck Jonathan a toutefois prévu d’assister à son enterrement.
Il s’agissait d’aborder le rapport de l’érudit Hampâté Bâ avec la langue française. Pour ce faire, la directrice exécutive de la Fondation Amadou Hampaté Bâ, Roukiatou Hampâté Bâ a indiqué que pour son père la richesse de la langue africaine vient « avant tout » de sa diversité.