• Accueil
  • Culture
  • Women Festival #2 : Identités artistiques féminines croisées au service de la patrie

Women Festival #2 : Identités artistiques féminines croisées au service de la patrie

lundi, 18 juin 2018 12:19

Pour cette édition, 4 disciplines seront mises en avant : les arts visuels, le conte, la danse, la musique. Autour du thème, “Découvrir son identité pour s’affirmer dans sa patrie” les différentes artistes s’évertueront à exhorter, sensibiliser, au travers de leurs œuvres, sur le problème de l'identité de la femme artiste dans la société.Lili

Women Festival #2 : Identités artistiques féminines croisées au service de la patrie

L’événement pluridisciplinaire qui promeut la femme artiste se tiendra pour sa 2e saison, du 21 au 24 juin, au Goethe Institut d’Abidjan.

A la faveur de la célébration de la « Fête de la  musique », le 21 juin, les artistes, médiatrices culturelles et autres mécènes, se retrouveront en conclave au Bao Café d’Abidjan-Cocody, Cité des arts, pour défricher la thématique « Découvrir son identité pour s’affirmer dans sa patrie ». Une plateforme de réflexion et d’action pour lancer les festivités de la 2e édition du « Lili Women Festival » qui établira ses quartiers, les 22, 23 et 24 juin, au Goethe Institut.

Aux fins de donner aux artistes féminines de Côte d’Ivoire, d’Afrique et de ses diasporas, une plateforme d’expression sous toutes les formes artistiques, ainsi que l’explique sa commissaire générale, Cheryl Ornella Guèye alias Shayden dans sa dimension d’artiste-musicienne-chanteuse.

En effet, à l’en croire, « Dès sa création le festival véhicule des idées et un positionnement fort, culturel et festif, qui s’ancre autour de la promotion de la femme artiste, l’échange et la mixité.- ses convictions se conjuguant avec l’éducation populaire, le lien social et le territoire.- ses valeurs s’appuyant sur les principes sociaux et solidaires... sur l’engagement, le partage et la transmission ».

Arts visuels, conte, danse, musique au féminin pluriel

Pour cette édition, 4 disciplines seront mises en avant : les arts visuels, le conte, la danse, la musique. Autour du thème, “Découvrir son identité pour s’affirmer dans sa patrie” les différentes artistes s’évertueront à exhorter, sensibiliser, au travers de leurs œuvres, sur le problème de l'identité de la femme artiste dans la société. Le premier jour du festival (vendredi 22 juin), les arts visuels et  les arts de la scène fusionneront, lors de la soirée dénommée “Arts hybrides”.

Avec au menu, exposition d’œuvres et performances de danse contemporaine, le tout accompagné de musiques du terroir. Les artistes Ly Lagazelle, Tatou Dembele, Yaël Moon, Cassie Jale, Saraï,  offriont un vernissage accompagné par Leri, une percussionniste douée et Reyanne, chorégraphe et danseuse de charme. Le samedi 23 juin, lors de la « Soirée Découverte », la musique prendra toutes ses lettres de noblesse, avec une douzaine d’artistes chanteuses, rappeuses, slammeuses. Notons, au passage qu’Aida Sock (Sénégal) et Koudy Fagbemi (Benin) offriront un récital fort attendu. La journée Léliai (Femme de valeur), le 24 juin, un défilé sera présenté par une jeune créatrice de mode burkinabé. Le groupe de danse féminin Jaguar fera danser au rythme de ses chorégraphies urbaines, sans oublier Leny Afrofit avec sa démonstration de son kizomba endiablé.

La boucle sera bouclée par la cérémonie de récompense des artistes afin d'encourager les femmes à produire toujours plus d'œuvres de qualités. Rassembler des femmes qui servent l’art et l’utilisent pour améliorer la société, former la nouvelle génération artistique, créer une plate-forme incontournable d’expression et d’expansion de la femme et de la culture, voilà, en résumé, le leitmotiv du « Lili Women Festival ».

REMI COULIBALY

Read 238 times Last modified on lundi, 18 juin 2018 12:44