• Accueil
  • Culture
  • Tourisme de loisirs/Akwaba-Parc : Un joyau pour porter la vision du leadership ivoirien

Tourisme de loisirs/Akwaba-Parc : Un joyau pour porter la vision du leadership ivoirien

vendredi, 06 juillet 2018 12:53

Officiellement lancés par le Secrétaire général de l’Omt, le mardi 3 juillet, les travaux du futur plus grand parc d’attraction de l’Afrique de l’ouest, annoncent des lendemains enchantés pour le secteur.

La cérémonie de pose de la première pierre du futur Parc d’attraction d’Abidjan dit « Akwaba-Parc » (et de tout le complexe touristique de loisirs et hôtelier intégré), s’est déroulée le mardi 3 juillet. C’était sous l’égide du ministre du Tourisme, Siandou Fofana, qui avait pour invité spécial, le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (Omt), Zurab Pololikashvili. Et en présence de Kandia Camara, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, accompagné de son Secrétaire d’Etat, Mamadou Touré.

L’espace devant accueillir Akwaba-Parc et qui a abrité la cérémonie, est d’une superficie de 100 ha dans la commune de Port-Bouët, à 14 Km de Grand-Bassam. A en croire le ministre du Tourisme et au regard des plans et maquettes du projet, il devra être un joyau architectural, d’une ergonomie spéciale avec des attractions de dernière génération. Ce qui en ferait, toujours selon Siandou Fofana, « le plus grand parc d’attraction de l’Afrique de l’ouest et un véritable hub pour les pays de l’hinterland, en matière de tourisme de divertissement et de loisirs ».

Bien plus, avec ses hôtels écologiques et autres maillons fort innovants dont le parc aquatique qu’il abritera, Akwaba-Parc, pour le ministre du Tourisme, portera la vision iconique d’Abidjan, la capitale ivoirienne, porteuse du leadership qu’ambitionne de mener la Côte d’Ivoire d’ici 2025, en matière de tourisme de loisirs, en passant de la 12e à la 5e place en Afrique et porter le Pib du secteur de 5% à 10% de l’économie nationale, tout en portant la vision du leadership ivoirien, via le projet « Sublime Côte d’Ivoire » dont fait partie avec 9 autres projets et 9 réformes, Akwaba-Parc.

Face à tant d’ambition avec un projet viable et dont le financement de la phase initiale, de l’ordre de 80 milliards de FCFGA a été bouclé avec des financements de banques nationales et d’investisseurs locaux, mais avec une expertise internationale, le Sg de l’Omt, ne pouvait qu’accorder un satisfecit à son hôte, et surtout par ricochet, à la politique pragmatique et à la vision avant-gardiste de SEM. Alassane Ouattara.

REMI COULIBALY

Read 563 times Last modified on vendredi, 06 juillet 2018 18:04