Print this page

Télévision numérique terrestre (Tnt): Le signal de Bouaké pour fin juillet

dimanche, 07 juillet 2019 17:29
Télévision numérique terrestre (Tnt): Le signal de Bouaké pour fin juillet Crédits: DR

Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, s’est imprégné de l’état d’avancement des travaux du Centre émetteur de Bouaké.

Après la réhabilitation du Centre émetteur de la Rti, situé au quartier Air-France III de Bouaké, il sera installé bientôt le matériel de la Télévision numérique terrestre (Tnt). Pour s’imprégner de l’état d’avancement des travaux de la mise en place du matériel technique, Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, s’est rendu dans ledit centre, dans l’après-midi du 5 juillet. Sur place, l’émissaire du gouvernement, qui avait à ses côtés plusieurs de ses collaborateurs, a eu droit à une visite guidée conduite par Yéo Adama Benoît, directeur général de la Société ivoirienne de télédiffusion (Sidt).

Au terme de cette consultation, le ministre de la Communication et des médias s’est réjoui du bon déroulement du processus de réhabilitation du centre. « Nous sommes satisfaits de savoir que les équipements sont sur place et qu’il ne reste que la phase de pré-câblage et de câblage pour pouvoir rendre le dispositif définitivement opérationnel », a-t-il indiqué.

C’est le 8 février dernier que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a lancé officiellement, au centre émetteur d’Abobo (Abidjan), la Télévision numérique terrestre (Tnt). « La Côte d’ivoire venait ainsi de basculer vers le numérique. Avec ce lancement à Abidjan, nous n’avons la capacité que de couvrir, avec ce signal, 25%  de la population ivoirienne, essentiellement, celle vivant dans le district autonome d'Abidjan », a-t-il révélé. Et d’ajouter que pour atteindre l’objectif de couverture du territoire national qui est de 60%, le site de Bouaké fait partie des nombreux centres qu’il reste à ouvrir. « Le signal de Bouaké sera lancé d’ici la fin du mois de juillet. Mais laissons les techniciens travailler », a-t-il déclaré.

A en croire Yéo Adama Benoît, la Tnt offrira aux téléspectateurs une qualité de sons et d’images améliorées. « Elle favorisera une augmentation du nombre de chaînes ; par conséquent, il y aura une diversité de choix pour le téléspectateur », a-t-il rassuré.

Après le centre émetteur, Sidi Touré s’est rendu dans les locaux de la Rti-Bouaké où l’attendait le personnel, avec à sa tête, Brahima Doumbia. Qui a saisi cette opportunité pour  soumettre au ministre un certain nombre de préoccupations. Avant de prendre congés de ses collaborateurs, les antennes de la station régionale de la télévision et de la radio ont été grandement ouvertes à l’hôte du jour. Il a ainsi saisi l’occasion pour s’adresser directement aux téléspectateurs et auditeurs de la Tnt.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL