• Accueil
  • Culture
  • Technologie, innovation et mutations sociales: L’appel de Tanger (Maroc) de José Luis Rodríguez Zapatero

Technologie, innovation et mutations sociales: L’appel de Tanger (Maroc) de José Luis Rodríguez Zapatero

samedi, 08 juin 2019 17:28
Technologie, innovation et mutations sociales: L’appel de Tanger (Maroc) de José Luis Rodríguez Zapatero Crédits: DR

Ouvert, le 7 juin, le 2e Congrès centré sur la révolution digitale universelle en rapport à l’Afrique, CyFy Africa, s’achève le 9 juin, avec des speakers de haut-vol dont l’ancien Premier ministre espagnol.

A la faveur de  la conférence magistrale de cadrage de la 2e édition du Congrès Cyfy Africa 2019, à Tanger (Maroc), le 8 juin, « l'impact social de la transition numérique et de la mutation globale à la TNT (Télévision numérique terrestre),  l'influence Internet sur les modes de consommation et du marketing au 21e  siècle, ainsi que les politiques de représentation, les montées en puissance du populisme à l’ère des médias sociaux », étaient au cœur du message de José Luis Rodríguez Zapatero, ancien Président du gouvernement espagnol (Premier ministre); Membre de la World Leadership Alliance - Club de Madrid (WLA-CdM).

Lors de son intervention, il a lancé un appel, à l’hôtel Farah de Tanger. Cet appel se résume en une « prise de conscience des Africains à jouer pleinement leur partition et compétences égales avec le reste du monde, sous le sceau de la globalisation, dans cette révolution numérique qui se déroule ».

Pour lui, nul ne devrait rater ce nouvel ordre digital mondial dont la matière première est la matière grise, donc l’intelligence dont tous les humains sont dotés, et non une quelconque matière première, minière, minéralière ou agricole.

Dans le même élan, Le ministre de l'Industrie de l’Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique du Maroc, Moulay Hafid Elalamy a indiqué que cette rencontre se veut une plateforme de débat et d’échange d’idées « de façon à sortir avec des recommandations dans des secteurs diversifiés que peut toucher le digital ». C’est un domaine de nature à transformer « les modes de production, de commercialisation, de création et de réflexion », a fait observer le ministre, pour qui il est impératif de comprendre les mécanismes de ces évolutions « pour être des acteurs, et non pas de simples spectateurs de ce développement digital ».

Le ministre a, notamment, mis en garde contre les dangers de l’utilisation à effet pervers du digital, tels que le e-commerce mal normé ou réglementé, « qui peuvent détruire des tissus économiques », d’où la nécessité d’appréhender ces dangers et d’y apporter des solutions.

La 2e édition du congrès de la technologie et de l’innovation, CyFy Africa, qui débat de questions liées à l'exploration des innovations locales et des systèmes de gouvernance de données émergents, réunit plus de 200 intervenants représentant 64 pays, ont annoncé les organisateurs. Tenu sous le patronage royal, l’événement est organisé par le Centre d'études et de recherches ORF (Inde) et le centre africain de recherche ORFA, en partenariat avec le ministère de l'Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, l'université internationale de Rabat et la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

L'événement est marqué par la présence de plusieurs partenaires dont la délégation de lutte contre le terrorisme au Conseil de sécurité des Nations unies et le groupe qualifié de la coopération numérique du secrétariat général de l’Onu.

Le journalisme à l'ère des nouveaux médias

Un déjeuner-débat, entre panels et plénières, portant sur le journalisme à l’ère des nouveaux médias, tente de poser la problématique sur  la confiance dans les médias grand public qui se détériorerait dans un avenir prévisible. La clé de voûte arguant que le journalisme en tant qu'industrie est bouleversé par la convergence des changements technologiques et des changements culturels qui en découlent. La confiance dans les médias grand public, ainsi donc, est à son plus bas depuis des années, la curation automatisée du contenu modifiant le processus de publication et les médias sociaux ayant rendu inefficaces les modèles commerciaux antérieurs.

Comment les journalistes devraient-ils retrouver leur crédibilité à l'ère de la désinformation et de la contrefaçon? Comment l’intelligence artificielle va-t-elle transformer la façon dont nous rapportons et consommons les nouvelles? Comment les médias devraient-ils générer de la valeur économique à l'ère des services numériques gratuits? Autant de questions ont fait l’objet d’esquisses de réponses, aussi fiables que viables et qui vont figurer dans le rapport final qui sera diffusé à grande échelle.

CyFy Africa 2019, faut-il le noter, réunit des ministres, des journalistes, des éthiciens, des influenceurs et autres leaders de la société civile, ainsi que des leaders technologiques et des entrepreneurs pour organiser des conversations centrées sur l'Afrique dans ses rapports avec les données cybernétiques, l'innovation, le genre, les normes et les nouveaux médias.

CyFy s'appuyant sur les expériences et les contextes africains pour capter le succès du continent grâce aux technologies émergentes et tracer la voie pour l'avenir numérique de la région.

Dircom Mintour & Loisirs