Print this page

Situation des Radios privées non-commerciales : Le FSDP conduit une mission d’analyse à l’intérieur du pays

lundi, 30 juillet 2018 14:19

La Direction Exécutive du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) a conduit du  22 au 28 juillet 2018, une « mission d’analyse situationnelle auprès des radios privées non-commerciales des régions du Haut-Sassandra, du Béré et du Worodougou ».

Au cours de cette mission, la délégation du FSDP, conduite par M. Camara Bangali, Sous-directeur chargé du Suivi, de l’Evaluation et du Contrôle, a pu échanger avec ces radios afin, de connaitre leurs conditions de travail, leurs difficultés, de recueillir leurs besoins, de faire le suivi des appuis pour celles qui en ont bénéficié, mais également de présenter le FSDP, aux autorités locales et aux correspondants de presse.

De Issia, Daloa, Vavoua, Séguéla, à Mankono, la délégation du FSDP a été reçue par les autorités préfectorales. Elles ont toutes reconnu l'importance de ces radios dans le renforcement de la cohésion sociale. Les autorités préfectorales rencontrées ont invité le FSDP à renforcer ses appuis en faveur de ces radios notamment en matière de formation et d'équipement.

La délégation du FSDP a eu des séances de travail pendant cette mission avec les responsables et le personnel de Radio La Voix du Rocher (Issia) ; Radio Tchrato, Daloa FM, Radio Yackoi (Daloa) ; Radio Kavokiva, Radio Génération FM (Vavoua) ; Radio La Voix du Worodougou (Séguéla) ; Radio La Voix du Béré (Mankono).

A chacune de ces étapes, le FSDP a pu recueillir les besoins des radios et les avis des autorités locales sur leurs activités. Le chef de la délégation, M. Camara Bangali a pu faire au cours de ces différentes visites, une présentation du FSDP. Les agents de ces radios ont posé pour leur part, des questions et ont reçu des éclairages sur les activités du Fonds. Il s'en est suivi une visite guidée de ces radios.

Il est à noter que les responsables des radios ont salué l'approche de terrain de la Direction Exécutive qui, à travers ces missions, arrive à prendre connaissance de leurs préoccupations pratiques. A la suite de ces visites, les préoccupations de ces radios privées se résument en quatre points essentiels:

-le besoin de formation des agents ;

-l’équipement en matériels de travail et mobiliers de bureaux ;

-le besoin de moyens de mobilité, notamment des motos ;

-une subvention de fonctionnement.

Ces radios, pour la plupart, évoluent dans des conditions difficiles. Il faut indiquer, par ailleurs, que les responsables de ces radios, ont salué l’appui du FSDP à leur structure respective. A la fin des différentes rencontres, les responsables des radios ont dit avoir eu une meilleure compréhension des missions du FSDP et espérer recevoir ses appuis.

Par ailleurs, au cours d’une conférence de presse, le 27 juillet à Séguéla, M. Camara Bangali, à au nom de Mme N'Guessan Bernise, Directeur Exécutif du FSDP, félicité les acteurs de ces radios pour le travail abattu en faveur des populations.

A l’occasion de cette rencontre, M. Camara Bangali a rappelé que le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse est un Etablissement Public Administratif placé sous la tutelle technique du Ministère de la Communication et des Médias. Il est né de la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire, face aux besoins exprimés par les acteurs du secteur des médias privés et du rôle de ceux-ci dans la promotion de la démocratie, de permettre d’une part aux entreprises de presse et de communication audiovisuelle de vivre, se développer et se professionnaliser, d’autre part aux organisations professionnelles du secteur de réaliser des projets d’intérêt collectif au profit de leurs membres.

Le FSDP a pour mission, a-t-il expliqué, de financer au profit des entreprises de presse, de communication audiovisuelle privées et des organisations professionnelles des médias : la formation ; les études et conseils ; la diffusion ; le développement de la presse et du multimédia ; les projets d’intérêt collectif.  Il a aussi pour mission de garantir les emprunts des entreprises de presse et de communication audiovisuelle ainsi que des organisations professionnelles auprès des établissements bancaires et d’accorder des subventions.

Le FSDP, selon le conférencier, s’adresse à l’ensemble du secteur des médias privés, presse écrite et communication audiovisuelle.

Source : FSDP

Read 218 times Last modified on lundi, 30 juillet 2018 14:28