• Accueil
  • Culture
  • Reggae: Moussa Dosso présente “ son ’’ festival à Maurice Bandaman

Reggae: Moussa Dosso présente “ son ’’ festival à Maurice Bandaman

dimanche, 25 janvier 2015 22:30

Offert par le ministre d’état, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle, cet évènement,  prévu au mois d’avril, à  Abidjan, aura une dimension intellectuelle à travers un colloque.

Dénommé Abi-reggae, le festival international de musique reggae qui se prépare en ce moment aura lieu, du 9 au 12 avril, au Palais de la culture de Treichville. Offert par Moussa Dosso, particulièrement, sous le manteau d’homme de culture, amoureux des sonorités reggae et marqué dans sa jeunesse par les rythmes de  Jimmy Cliff, Peter Tosh et Bob Marley, cet évènement enregistrera plusieurs activités parmi lesquelles des temps d’échanges autour de quatre principaux thèmes. Le premier mettra en exergue les origines de cette musique présentée par les organisateurs comme « la mémoire sonore de la période de l’esclavage » ; pour cela, un débat sera ouvert sur le panafricanisme.
Avec plusieurs artistes chanteurs, musicologues et invités de renom tels que Hélène Lee  et Antoinette Tidjani, une Jamaïcaine vivant au Niger, les questions de l’exode, du retour en Afrique par les liens d’amitié ou de mariage, ainsi que l’évolution du reggae en Afrique et spécifiquement en Côte d’Ivoire seront abordées.
Constituée de plusieurs personnes telles que la méga star Alpha Blondy, Koné Bright, président dudit festival ; Koné Dodo, directeur général du Palais de la culture, ainsi que le Pr Ouattara Azoumana, l’équipe de Moussa Dosso engagée dans le projet Abi-reggae s’est récemment, rendue au ministère de la Culture et de la Francophonie pour faire part de ce gigantesque projet culturel au ministre Maurice Kouakou Bandaman : « Ce n’est pas le ministre d’Etat qui est venu rendre visite au ministre de la Culture et de la Francophonie. C’est l’homme tout court, Moussa Dosso, passionné de musique et de culture qui vient partager un projet nourri depuis trois ou quatre ans avec des amis », a-t-il confié. Avant de rappeler le cadre de sa visite au ministre Maurice Bandaman: « Je suis venu vous annoncer cet événement, mais surtout vous le confier. Nous avons rencontré Jimmy Cliff avec qui nous avons partagé des moments extraordinaires. Il a promis d’être à Abidjan pour partager ce qu’il sait de cette musique et ce qu’elle a apporté à la Jamaïque », a-t-il dit. Avant de décliner le programme dudit festival qui, selon lui, enregistrera  la présence de Julius Garvey, l’un des fils Marley.
Le colloque retiendra des noms comme Elikia Mbokolo, Alain Foca, Akindès : «  Pendant les quatre jours que durera le festival, la matinée, de 9 heures à 13 heures, sera consacrée au colloque ; de 13 heures à 21 heures, aux artistes locaux. A partir de 21 heures, les majors, en fonction de leur inspiration, viendront livrer leur savoir », a fait savoir Moussa Dosso.
Notons que cet événement majeur sera particulièrement accompagné par Radio Zion et Alpha Blondy Fm dont le lancement officiel aura lieu le 14 février.

BRIGITTE GUIRATHEé