• Accueil
  • Culture
  • Littérature: 30 000 ouvrages offerts pour sensibiliser les citoyens de demain

Littérature: 30 000 ouvrages offerts pour sensibiliser les citoyens de demain

vendredi, 19 avril 2013 09:00

Le Centre socioéducatif d’Abobo a abrité, mercredi, la cérémonie inaugurale de distribution d’ouvrages thématiques par la Fondation Orange Côte d’Ivoire Telecom et les éditions Lafon.

Dans la logique transversale de ses quatre axes d’inter- vention (éducation, santé, eau et environnement, culture), la Fondation Orange Côte d’Ivoire Telecom (Focit) a décidé de soutenir le projet «Cultures d’enfances» qui a débouché sur l’édition d’une collection de livres pour enfants.

 

Mme Henriette Billon, secrétaire général de la Focit, révélant que ce sont 30 000 ouvrages d’une valeur de 32 millions de francs Cfa qui seront offerts aux enfants d’ici et d’ailleurs, car conformes aux programmes scolaires africains, soutient tout aussi que le projet bénéficie de la caution de l’Unesco et de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique.

 

En 12 titres, ces manuels didactiques et ludiques sortis des presses des Editions Michel Lafon/Education, ont fait l’objet d’une remise solennelle, mercredi, au Centre socioéducatif d’Abobo. Etablissement qui fait partie du faisceau de structures réhabilitées, équipées et faisant l’objet d’un suivi depuis 2008 par la Focit. Titrés «Bouba et Zaza» du nom des deux enfants-personnages principaux,  les livrets se déclinent sur des thèmes actuels tels que la protection de la terre, l’acceptation de la différence, la vérité sur le Sida, la gestion de l’eau, la gratitude, la culture de la paix…

 

Le livre consolide l’apprentissage

 

Convaincu que «le livre consolide l’apprentissage et consolide les acquis», M. Kobri, directeur du Centre socioéducatif a témoigné la gratitude des pensionnaires et de ses collaborateurs aux donateurs. Quant aux éditions Lafon/Education, représentées par le directeur général, Yves Jacques, et le directeur commercial, Clément Lafon, ils insistent sur le caractère multi-cible de la collection «Cultures d’enfances». Qui, du reste est soutenue par la production d’un film d’animation.

 

Remi Coulibaly

 

Read 1195 times Last modified on vendredi, 19 avril 2013 08:57