• Accueil
  • Culture
  • Presse: Le Fordpci lance le prix du meilleur directeur de publication

Presse: Le Fordpci lance le prix du meilleur directeur de publication

samedi, 07 juillet 2018 18:45
Presse: Le Fordpci lance le prix du meilleur directeur de publication Crédits: DR

C’est su, dans le milieu de la presse, le directeur de publication est celui qui prend les coups quand un article est incriminé par les autorités. Même quand il n’en est pas l’auteur. C’est aussi lui qui porte les obligations de l’entreprise au quotidien. Et pourtant, c’est le travail de son employé, son collaborateur, c’est-à-dire le journaliste, qui est récompensé chaque année à travers le prix Ebony.

Le Forum des directeurs de publications de Côte d’Ivoire (Fordpci) pense qu’il faut réparer ce tort. C’est pourquoi, il a lancé le 5 juillet dans les locaux du Réseau des chambres des experts européens, département Afrique de l’Ouest (Rceedao) aux Deux-Plateaux les Vallons, la première édition du prix du meilleur directeur de publication, baptisé prix Rceedao pour la paix et le développement durable.

Tra Bi Charles Lambert, président du Fordpci, a, à l’occasion, encouragé tous les directeurs de publication de tous les organes de presse en Côte d’Ivoire, sans distinction, à participer à ce concours.

« Que tous les directeurs de publication de notre pays participent à ce prix à travers des articles qui promeuvent la paix et le développement durable », a-t-il indiqué. Ce prix, faut-il le souligner, bénéficie de l’appui du représentant résident du Rceedao, Sangaré Sidiki Boubacar, représenté par Dr Alain Méchoula. Pour ce dernier, « sans des articles qui promeuvent la paix et la stabilité, il n’y a point de développement ».

C’est pourquoi, il a, à son tour, au nom de son mandant, encouragé les directeurs de publication à produire des articles qui participent au renforcement de la cohésion sociale et au développement de la Côte d’Ivoire. Ouvert ce 6 juillet, le concours s’achève dans la première semaine de novembre. Un diner gala est prévu le 14 novembre dans un hôtel haut standing de la place où le jury permanent mis en place, à cet effet, récompensera le DP qui aura produit les meilleurs articles en faveur de la paix et du développement.

Quatre prix sont à attribuer : le premier, le prix Sangaré Sidiki Boubacar doté d’un ordinateur complet de dernière génération Macintosh, un million de Fcfa, et deux billets d’avion (monsieur et madame) pour une destination au choix et un séjour d’une semaine ; le prix Appolinaire Ouédraogo du nom du Représentant résident bureau Rceedao Burkina Faso (2e), un ordinateur complet de dernière génération Macintosh, un million de Fcfa ; le prix Touré Ibrahima du nom du Représentant résident bureau Rceedao Guinée (3e), et enfin, le prix Rceedao, un ordinateur complet de dernière génération Macintosh.

Une correspondance de
FIRMIN N’DRI BONFILS

Read 293 times Last modified on dimanche, 08 juillet 2018 09:56