Presse en ligne: Le Repprelci va lancer le "prix de la meilleure Web-rédaction"

Presse en ligne: Le Repprelci va lancer le "prix de la meilleure Web-rédaction"

mardi, 14 mai 2013 15:58

[14-05-2013. 16h] M. David Youant veut donner une grande visibilité à sa structure. Et faire en sorte qu'elle soit le creuset de tous les journalistes qui exercent dans la presse en ligne.

Presse en ligne: Le Repprelci va lancer le "prix de la meilleure Web-rédaction"

En prélude à la rentrée officielle du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (Repprelci), prévue pour le 17 mai prochain, le président de ladite structure, David Youant, a confié à fratmat.info, ce mardi 14 mai, la mise en place du Prix de la meilleure Web-rédaction.

« Nous avons eu l’idée de mettre en place ce prix pour amener les entreprises de presse en ligne à fonctionner de façon normale », a souligné David Youant, par ailleurs, directeur général d'Alerte info.

Aussi, a-t-il soutenu que "le prix Dan Moussa demeure". "Cette année, nous avons décidé de l’organiser à Dakar. Il récompense toujours des personnes physiques dont les papiers vont dans le sens de la paix dans l’espace Cedeao", a-t-il précisé.

Poursuivant, il a expliqué qu’il ne faut pas laisser ce secteur entre les mains de certaines personnes. Qui, selon lui, « utilisent ce raccourci pour avoir un média ». Avant d’ajouter qu’il est plus facile d’avoir un média en ligne que d’avoir un journal papier classique.

« On remarque en Côte d’Ivoire un nombre pléthorique de sites web. Chaque jour, il y a des sites qui se créent. Et chaque jour également, il y en a qui meurent. Ils ne disposent pas d’adresses physiques en dehors du 3W », a-t-il déploré.

Un autre objectif visé par cette rentrée officielle, est la présentation du nouveau bureau aux acteurs des médias en Côte d’Ivoire et au grand public. Car dira le président du Repprelci, « après la tournée des agences de régulation, Conseil national de la presse (Cnp), Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca), Conseil supérieur de la publicité (Csp) et un média public comme l’Agence ivoirienne de presse (Aip), nous nous sommes aperçus de l’importance que tous accordent à notre structure ».

Faut-il le noter, David Youant veut donner une plus grande visibilité à sa structure. Et faire en sorte qu'elle soit le creuset de tous les journalistes qui exercent dans la presse en ligne.

C’est pourquoi, il a demandé aux animateurs du secteur de ne pas « disperser leurs énergies en créant des structures parallèles ». « Nous devons nous unir pour améliorer les conditions de l’exercice de notre métier », a-t-il insisté.

A l’en croire, le Repprelci entend jouer sa partition dans la règlementation du secteur de la presse en ligne. « Quand nous avons rencontré la Haca, le Cnp, le Csp, nous leur avons dit que nous étions disponibles et disposés à leur apporter des idées, notre expérience, notre expertise pour que le régulateur puisse mieux réguler la presse en ligne », a indiqué David Youant.

 

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Lu 1453 fois Dernière modification le mardi, 14 mai 2013 17:17