Print this page

Politique culturelle : Pour une loi portant organisation des spectacles en Côte d’Ivoire

jeudi, 02 août 2018 00:44
Politique culturelle : Pour une loi  portant organisation des spectacles en Côte d’Ivoire Crédits: Archives

Par la voix de son directeur de cabinet, le ministre de la Culture et de la Francophonie a procédé à l’ouverture officielle d’un atelier de travail, le 1er août, à la salle de conférences du Musée des civilisations, sis au plateau.

Politique culturelle : Pour une loi  portant organisation des spectacles en Côte d’Ivoire

Plusieurs spécialistes et organisateurs de spectacles ont animé un atelier de réflexions, le 1er août, au musée des civilisations de Côte d’Ivoire. Il s’agissait d’un temps de réflexion pour un projet de décret portant organisation de spectacles sur le territoire national.

Ouvrant officiellement la cérémonie, après le mot de bienvenu de Sylvie Kassi Memel, directrice du musée des civilisations, Fausséni Dembélé, directeur de cabinet représentant le ministre Maurice Bandaman a situé l’importance de la rencontre. Un rendez-vous qui, selon ses dires, donnera aux décideurs des armes nécessaires pour mieux peaufiner les textes relatifs à la mise en œuvre d’une politique culturelle nationale. Une politique qui réponde aux besoins des consommateurs.

Initié par la direction de la règlementation et du contentieux du ministère de la Culture et de la Francophonie, ce rendez-vous auquel ont pris part des personnalités du monde du spectacle telles que Victor Yapobi, Aziz Hadad et Yves de M’Bella, a été pour Abissa Hervé (directeur de la règlementation), l’occasion de rappeler l’ambition de la structure organisatrice : « Consciente de la valeur ajoutée que représente le domaine du spectacle vivant dans le développement socio-économique, mais également culturel d’un Etat, la Côte d’Ivoire s’est attelée à instituer un cadre législatif permettant d’une part, la règlementation et le contrôle de l’organisation des spectacles vivants et d’autre part, d’assurer la sécurité juridique et la prise en compte des intérêts des acteurs du secteur ».

Encore au stade d’avant-projet de loi, les textes portés sur la table des réflexions seront donc peaufinés avant le stade de projet de loi, puis de loi adoptée pour une meilleure organisation des spectacles en Côte d’Ivoire.

 

GUIRATHE

Read 193 times Last modified on jeudi, 02 août 2018 00:48