Patrimoine : « Les arts ancestraux des civilisations de Côte d’Ivoire » en un « Beau livre »
  • Accueil
  • Culture
  • Patrimoine : « Les arts ancestraux des civilisations de Côte d’Ivoire » en un « Beau livre »

Patrimoine : « Les arts ancestraux des civilisations de Côte d’Ivoire » en un « Beau livre »

mercredi, 20 juin 2018 18:31

Le musée des civilisations d’Abidjan-Plateau a servi de cadre à la présentation d’une publication inédite, le mercredi 20 juin.

Patrimoine : « Les arts ancestraux des civilisations de Côte d’Ivoire » en un « Beau livre »

Porté par la Fondation Tapa œuvrant à la sauvegarde et à la promotion du patrimoine ethnographique, muséal et culturel ivoirien, la catalogue dit « Beau livre » sur « Les arts ancestraux des civilisations de Côte d’Ivoire », a été officiellement présenté. C’était le mercredi 20 juin au Musée des civilisations d’Abidjan-Plateau.

Et il est revenu à la directrice de ladite institution, auréolée de son titre de présidente de la Fondation Tapa, Silvie Memel-Kassi et passionnée de la quête patrimoniale de son terroir, d’en situer les enjeux heuristiques, ontologiques,  ethnologiques. En effet, à l’en croire, la Côte d’Ivoire possède un patrimoine culturel exceptionnel. Ce patrimoine, aussi, indique-t-elle, est indispensable à la cohésion sociale car il contribue à promouvoir nos valeurs et à garantir notre identité.

La richesse et la diversité de ce patrimoine restent parfois méconnues du grand public. C’est à juste titre que Silvie Memel-Kassi se réjouit-elle de la contribution ô combien salvatrice de la Fondation Orange Côte d’Ivoire, aux côtés des appuis institutionnels des autorités ivoiriennes via le ministère de la Culture et de la Francophonie, pour l’aboutissement du projet. Tutelle qui était représentée par Dr Modeste Goran, conseiller du ministre Maurice Bandaman.

Pour piqûre de rappel, notons que consciente de la réalité de la richesse muséale toutefois mal connue et promue, la Fondation Orange Côte d’Ivoire a décidé  d’accorder une attention particulière à ce domaine et d’en faire une de ses priorités. Ainsi, depuis 2007, elle accompagne le Musée des civilisations de Côte d’Ivoire et la Fondation Tapa pour la préservation, la valorisation et la sauvegarde de ce riche patrimoine.

Ce partenariat, ainsi que l’a rappelé Joseph Pitah, directeur de la Fondation Orange, a permis de réaliser plusieurs projets, tels que  : la collecte d’objets ancestraux (en 2007), l’exposition « le musée vient à vous » (en 2008), la création du musée des Attributs Royaux d’Abengourou (en 2008),  l’exposition « Do Ré Mi Fa Sol », ou l’art musical ivoirien d’hier à aujourd’hui » (2010), l’identification et le catalogage des œuvres muséaux (en 2013), les web-visites des œuvres exposées au Musée du Quai Branly (2015). Il lui est donc apparu essentiel pour la Fondation, d’accompagner la Fondation Tapa dans ce projet de mise en valeur des richesses du Musée national de Côte d’Ivoire à travers un « Beau livre », « Arts ancestraux des civilisations de Côte d’Ivoire » qui est l’aboutissement du projet démarré en 2013.

Une si précieuse quête…pour 144/550 pièces

Faut-il le rappeler, les objets ethnographiques et archéologiques de la Côte d’Ivoire, classés parmi les plus importants du monde (cf. répertoire de l’Unesco), font également l’objet de pillage (cf. liste nominative Interpol Régional). Il s’agissait donc spécifiquement, à la suite de toutes les actions menées en faveur de la sauvegarde de ces objets, de produire un catalogue en passant par la photographie des meilleures pièces retenues qui mettra l’accent sur la valeur scientifique, historique, sociale, éducative, politique, esthétique et monétaire desdites pièces, pour sensibiliser toutes les parties prenantes à la nécessité de les protéger et/ou de les promouvoir.

L’édition du catalogue marque l’aboutissement d’une longue démarche  pour la collecte, l’identification, la préservation et la sécurisation des plus belles collections du patrimoine national. Le mode opératoire de sélection obéissait à une sélection élargie et restrictive de toute la collection du Musée.  Sur 550 objets retenus après cette sélection, 144 ont été choisis par le comité scientifique, photographiés, numérisés et fichés dans ce volume.

Ce beau-livre qui présente certains de ces rares objets ethnologiques et ancestraux marque l’engagement de la Fondation dans la préservation et la valorisation du patrimoine culturel ivoirien. Il sera une trace indélébile au niveau national et international, et est préfacé par le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara. Cet ouvrage est édité en France, par les éditions Michel Lafon, spécialiste ben matière de publication technique de luxe.

REMI COULIBALY

Lu 649 fois Dernière modification le mercredi, 20 juin 2018 18:37