• Accueil
  • Culture
  • Musique: Décédé à Paris en avril, les obsèques de Dickaël Liadé ont débuté le vendredi

Musique: Décédé à Paris en avril, les obsèques de Dickaël Liadé ont débuté le vendredi

samedi, 06 août 2016 16:40
Les obsèques de Dickaël Liadé ont débuté le vendredi 5 août 2016. Les obsèques de Dickaël Liadé ont débuté le vendredi 5 août 2016. Crédits: Tigane Jean Bavane

Dickaël Liadé sera décoré à titre posthume, le jeudi 11 août 2016, dans l’ordre national du mérite culturel par la chancelière a annoncé le président du comité d’organisation.

Musique: Décédé à Paris en avril, les obsèques de Dickaël Liadé ont débuté le vendredi

Les obsèques de l’auteur du titre ‘’Va-va’’, Lago Ibo Justin alias Dickaël Liadé découvert sans vie, le dimanche 24 avril 2016 à son domicile à Paris. Où il vivait depuis près d’une vingtaine d’années, ont débuté, le vendredi 5 août 2016, par une veillée artistique, à la place CP1, à Abidjan-Yopougon.

La veillée a débuté à 22h par le discours du président du comité d’organisation. Dogbo Georges a, dans son intervention, exprimé la gratitude de la famille biologique du disparu et de la grande famille artistique aux autorités de Côte d’Ivoire pour le rapatriement du corps de Liadé. C’est dans une émotion et en présence des Ivoiriens qui ont effectué massivement le déplacement pour occuper les 18 bâches dressées à cette occasion que Dogbo Georges a ouvert la veillée.

Émotion, tristesse et joie de retrouvailles étaient au rendez-vous. Des hommes de l’art et de la culture étaient représentés. Pr Sery Bailly, la directrice du Burida, Irène Assa Viera ont apporté un cachet à la veillée. Plusieurs artistes tradi-modernes et modernes étaient présents pour rendre un hommage culturel à celui que certains appellent ‘’Le frère‘’. On pouvait noter, entre autres, la présence de Noël Dourey, Diabo Steck, Gor la Montagne, Koro Ouatt, Aziz 47, Adèle Lahoré...

Des footballeurs (Diarra Seydou de l’Asec et Sery Ambroise du Stella) ont dit ‘’bonsoir’’ à feu Dickaël Liadé. Côté humour, Abass y a fait un tour. La musique bété a largement été servie au public.

Dickaël Liadé sera décoré à titre posthume, le jeudi 11 août 2016, dans l’ordre national du mérite culturel par la chancelière a annoncé le président du comité d’organisation. Bien avant, un ouvrage retraçant le parcours de l’artiste disparu écrit par Pr Sery Bailly sera publié le lundi 8 août 2016.


Selon le comité d’organisation, après la veillée artistique du vendredi, celle dite traditionnelle aura lieu sur le même site, le mercredi 10 août. Ensuite une dernière sera organisée dans son village natal, Lagoguhé à Issia  au centre-ouest après la levée du corps à Ivosep de Treichville, le vendredi 12 août 2016. L’artiste sera inhumé le samedi 13 août.

Dickaël Liadé a débuté sa carrière dans les années 1990, après avoir pris des « leçons du polihet, rythme tradi-moderne d’origine bété, peuple du centre-ouest de la Côte d’Ivoire » auprès du ‘’maître le créateur ‘’ Gnahoré Djimy, disparu en 1996.

L’artiste-musicien a été véritablement révélé au public grâce à son titre « va-va » sorti en 1993. Une chanson qui a fait danser plus d’un. Un titre dans lequel Dickaël Liadé appelait les uns et les autres à l’unité, à la tolérance, à la fraternité et à l’amour. Dickaël Liadé, en vingt années de carrière, a sorti trois albums: ‘’De grâce (1997)’’, ‘’Petit savon (2001)’’, ‘’Dieu merci (2005)’’. L’homme qui part laisse derrière lui quatre enfants.

Tigane Jean Bavane
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.