Monuments: La journée internationale ignorée en Côte d’Ivoire

Monuments: La journée internationale ignorée en Côte d’Ivoire

jeudi, 18 avril 2013 10:33

[18-04-2013. 14h00] Le thème de cette journée qui se rapporte au patrimoine de l’éducation, vient à point nommé pour rappeler à tous l’importance de leur patrimoine culturel.

Monuments: La journée internationale ignorée en Côte d’Ivoire

 

Au moment où la journée internationale des monuments et des sites est célébrée, ce 18 avril, à travers le monde, en Côte d’Ivoire rien n’a été prévu par les responsables de la gestion du patrimoine. Et pourtant, le thème de cette journée qui se rapporte au patrimoine de l’éducation, vient à point nommé pour rappeler à tous l’importance de leur patrimoine culturel.

 

Joint par téléphone, le directeur de l’Office ivoirien du patrimoine (Oip) a indiqué que cette célébration n’a pas été prise en compte dans le calendrier des événements du ministère de la Culture et de la Francophonie. C’est d’ailleurs ce qui explique qu’aucune ligne budgétaire n’a été dégagée à cet effet. Cependant, il se souvient qu'elle a été célébrée « au moins une fois » en Côte d’Ivoire, précisément à la Maison du patrimoine de Grand-Bassam.

 

Concernant les raisons qui ont fait passer cette journée sous silence, M. Tiégbé Sylvain, responsable de la Maison du patrimoine, est formel. « Nous n’avons pas pris de dispositions particulières pour la célébrer compte tenu du manque de moyens ».

 

C’est en 1982 que l'Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a décrété le 18 avril, journée internationale des monuments et des sites.

 

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Lu 1977 fois Dernière modification le jeudi, 18 avril 2013 13:20