Imprimer cette page

Mode/Yorodéhé 2018 : Flamboyance du pagne tissé pour tisser la charité

dimanche, 29 juillet 2018 17:34

L’édition 2018 du festival dédiée à la promotion du Made in Côte d’Ivoire vestimentaire, s’est achevée le 28 juillet sur une note enjouée.

Tel un modus vivendi ou, à tout le moins, une heureuse coïncidence, les créateurs de mode invités au défilé de clôture du festival Yorodéhé, le 28 juillet dernier à l’Hôtel Radisson Blu d’Abidjan, ont soustrait le pagne tissé ivoirien de son usage habituel, un tantinet ethnique ou rustique. Cette fois-ci, l’étoffe traditionnelle a été façonnée pour réaliser de magnifiques tenues de ville, de sortie ou de soirée. Eloi Sessou, MB Design, Théo Style et Cécile Koby répondant ainsi en en chorus créatif à l’appel de la promotrice de l’évènement Ouli Pat de mettre en exergue la cotonnade ivoirienne avec Yorodéhé. Pris en tant que matière unique ou assemblé avec d’autres matières, le tissé made in Côte d’Ivoire a séduit plus d’un féru de mode sur le « T » et les stands de la grande salle des banquets du Radisson Blu. Par ailleurs, faut-il noter que l’utile et l’agréable se sont conjugués harmonieusement, d’autant plus qu’une action solidaire sous-tendait l’édition 2018 du festival.

Ouli Pat a, faut-il insister,  saisi l’occasion pour faire une œuvre caritative. En fait, une partie des bénéfices du dîner-gala est destinée à la pouponnière de Bloléquin. 20 machines à coudre offertes par les cadres et élus de la région du Cavally et Ouli Pat iront également au centre de couture des jeunes filles de ladite localité.

Yorodéhé 2018 s’est déroulé autour d’une expo-vente les 27 et 28 juillet et un dîner-gala dans la soirée du 28 juillet à l’Hôtel Radisson Blu. Ce dernier axe a rassemblé de nombreux convives dont une forte communauté des cadres du Cavally, des stylistes et des amoureux de belle couture. Tout l’habillage en bijoux des vêtements des couturiers qui défilaient, était l’œuvre de l’accessoiriste Syllama Design. Les intermèdes musicaux de la soirée étaient assurés par Nestor David, Flame, Alex Fox, la troupe enfantine La Paix du Cavally… Présentée par Thierry Angeval, toute l’orchestration scénique de l’évènement a été réalisée par Carlos Hazel. De quoi accorder un satisfecit à Ouli Pat.

Et c’est  par un standing-ovation que l’assistance avec à sa tête la ministre et marraine Anne Désirée Ouloto, a  salué sa sortie sur le « T » lors du défilé final.

REMI COULIBALY

Lu 705 fois Dernière modification le dimanche, 29 juillet 2018 17:39