Miss Côte d’Ivoire 2014: La nouvelle reine de la beauté connue, ce samedi

samedi, 07 juin 2014 17:49

[07-06-2014. 18h00] Ce samedi, les 26 prétendantes passeront par l’épreuve du « titanic ». Parmi celles qui n’ont rien à craindre de cette étape, sont citées les candidates, Leila Serge (N°1),Traboulsi Samira (N°6), Kadjo Chantal (N°7), Kamara Makissa (N°8), Kouamé Ananthys (N°14), Yéo Jennifer (N°15),  Kouassi Mélissa (N°17), Kragbé Cynthia (N°18), Dako Elvira (N°19), Gozan Marie Paule Miss (N°23), Uha Esther (N°24), N’guetta Ines (N°25) et Padonou Natacha (N°26).

 

 

 

Miss Côte d’Ivoire 2014 : La nouvelle  reine  de la beauté connue, ce samedi


Sur le starting bloc, ce samedi 07 juin, au Palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel ivoire, pour la succession d’Aïssata Dia (Miss Côte d’Ivoire 2013), elles sont 26 jeunes filles.

Depuis le lancement de cet événement le 10 janvier dernier, les candidates de ce soir sont passées par le tamis des présélections régionales qui a conduit le comité miss Côte d’Ivoire d’Abengourou à Paris en passant par Abengourou, Aboisso, Gagnoa, Yamoussoukro, Daoukro, Bassam, Bouaké, Daloa, Man, Korhogo, Bondoukou et San Pedro. Toutes ces filles sans exception auront eu le mérite de franchir cette étape décisive.

Ce samedi, les 26 prétendantes passeront par l’épreuve du « titanic ». Parmi celles qui n’ont rien à craindre de cette étape, l'on cite les candidates, Leila Serge (N°1),Traboulsi Samira (N°6), Kadjo Chantal (N°7), Kamara Makissa (N°8), Kouamé Ananthys (N°14), Yéo Jennifer (N°15),  Kouassi Mélissa (N°17), Kragbé Cynthia (N°18), Dako Elvira (N°19), Gozan Marie Paule Miss (N°23), Uha Esther (N°24), N’guetta Ines (N°25) et Padonou Natacha (N°26).

Notons que ce soir, la note du public qui s'effectue via le mobile de l'opérateur sponsor comptera pour 25%. A cela, il faut ajouter la note du jury où une place de choix sera accordée au message sur le thème de cette 18ème édition de Miss Côte d'Ivoire qui porte sur la « Réconciliation ».


CHEICKNA D. Salif
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.